Travail atypique et coopératives de plateforme

This page is also available in

Dans le processus de transformation accélérée que connaissent l’économie et les entreprises, le rôle joué par la numérisation a pris une ampleur stratégique essentielle, au point de s’introduire dans tous les secteurs d’activité et d’en venir à toucher la chaîne de valeur des produits et des services dans toute son étendue, en s’appliquant aux grandes entreprises comme aux plus petites, ainsi qu’aux microentreprises. S’agissant des perspectives nouvelles qu’elle ouvre comme des défis inédits qu’elle lance, elle génère pour le monde du travail des défis dont l’importance tient aussi bien à la nature même des activités qu’à la rapidité des changements

Dans le contexte ainsi tracé, c’est une fonction de plus en plus affirmée que jouent ces «plateformes numériques», qui sont en train de redessiner les infrastructures dans le domaine de la fourniture de services, de la mise sur le marché et de la production, dans la mesure où elles créent les conditions requises pour, d’une part, d’«industrialiser» des processus productifs décentralisés, grâce auxquels il est possible de produire massivement même en recourant à de très petites entreprises ou à des professionnels agissant individuellement, et, d’autre part, personnaliser les fabrications en grandes séries, par une sorte d’«individualisation» de masse, qui induit de profonds changements dans l’organisation du travail.

L'objectif de cette audition est d'approfondir ce sujet en impliquant les parties prenantes.