L'hydrogène pour la décarbonation des industries à forte intensité de ressources et d’énergie (IREI)

Cette étude porte sur l'utilisation de l'hydrogène pour la décarbonation des industries intensives en ressources et en énergie (IREI) et donne un aperçu précis de la situation de la sidérurgie.

L'utilisation croissante de l'hydrogène dans notre économie est synonyme d'une augmentation équivalente de la consommation d'électricité. Cela résulte du fait que la technologie actuelle la plus prometteuse de production de H2 est l'électrolyse de l'eau. À cette fin, la stratégie hydrogène de l'UE prévoit une augmentation progressive des capacités de production de H2. Mais des goulots d'étranglement (notamment en ce qui concerne l'énergie nécessaire aux électrolyseurs) peuvent survenir. Les capacités devraient atteindre 40 GW (environ 10 Mt/an) d'ici fin 2030.

L'industrie sidérurgique s'appuie fortement sur l'hydrogène pour décarboner son procédé (par réduction directe du minerai de fer). Notre étude analyse les conditions dans lesquelles ce nouveau procédé pourra concurrencer les actifs carbonisés existants européens et offshore (c'est-à-dire les hauts fourneaux). Il souligne la nécessité de politiques intégrées et cohérentes allant des prix du carbone au mécanisme d'ajustement carbone aux frontières en passant par les contrats carbone pour les différences mais souligne également qu'une meilleure régulation des prix de l'électricité ne doit pas être négligée.

Publications de l'UE. Tout en un seul endroit. Office des publications de l'Union européenne

Downloads

Hydrogen for the de-carbonization of the Resources and Energy Intensive Industries