Incidence de la numérisation et de l’économie à la demande sur les marchés du travail, et répercussions sur l’emploi et les relations industrielles

This page is also available in

La numérisation transforme les activités économiques et le monde du travail et redéfinit les limites de la production, de la consommation et de la distribution. Cette évolution a créé de formidables opportunités grâce à l’émergence de nouveaux produits, procédés et techniques, mais aussi engendré des risques en raison des nouveaux défis que les nouvelles formes d’emploi posent aux employeurs et employés. Les conséquences globales sur les marchés du travail demeurent néanmoins très incertaines, ce qui se reflète dans les résultats extrêmement contrastés des recherches existantes. Les premières réponses des pouvoirs publics se révèlent plus réactives que proactives et visent avant tout à atténuer les effets secondaires de la numérisation plutôt qu’à en récolter les bénéfices potentiels.

Cette étude se concentre sur l’incidence de la numérisation et de l’économie à la demande sur l’emploi et les relations industrielles. Elle procède à une analyse d’entreprises et secteurs industriels traditionnels, d’une part, et de nouvelles formes d’activité dans l’économie à la demande, d’autre part. Dans les deux cas, elle traite de la création et de la suppression d’emplois, de l’interaction avec les clients et les travailleurs/employés, des relations de travail sous l’angle aussi bien de l’organisation du travail que des relations industrielles, ainsi que des réponses des pouvoirs publics, en mettant spécifiquement l’accent sur les conditions de travail, la fiscalité et la sécurité sociale. L’étude souligne en particulier les aspects qui présentent un intérêt pour les employeurs.EU Bookshop. Toutes les publications officielles de l'UE. Office des publications de l'Union européenne

Downloads

Impact of digitalization and the on-demand economy on labour markets and the consequences for employment and industrial relations