Industrie et politique monétaire

This page is also available in

EU Industry and Monetary Policy REPORT EN

Industria Europea y Politica Monetaria INFORME ES

L'Industrie Européenne et La Politique Monetaire RAPPORT FR

 

Working Papers On Monetary Policy Transmission (Spanish)

 

12 novembre  2015 - Table ronde sur l'Industrie européenne et la politique monétaire - Le rôle de la BEI

 

Carlos Trias Pinto, former CCMI President: "Europe's monetary policy needs sharper focus" - article from the EESCInfo

 

MONETARY POLICY AND EUROPEAN INDUSTRY Role of the European Investment Bank (EIB)

LA INDUSTRIA EUROPEA ANTE LA POLÍTICA MONETARIA El papel del Banco Europeo de Inversiones (BEI)

INDUSTRIE EUROPEENNE AVANT LA POLITIQUE MONÉTAIRE Le rôle de la Banque Europeenne d'Investissement (BEI)

 

La Commission Consultative des Mutations Industrielles (CCMI), en collaboration avec la section ECO, a récemment lancé un projet dédié à l'impact de la politique monétaire sur l'industrie européenne et, plus particulièrement, sur le rôle de la Banque Européenne d'Investissement dans ce domaine.

L'objectif principal de cette étude est d'analyser la faisabilité légale, technique et économique de l'utilisation des différents mécanismes de coopération entre l'Eurosystème et la Banque Européenne d'Investissement en tant que moyen d'améliorer l'efficacité des politiques monétaires expansionnistes dans l'eurozone.

L'objectif n'est pas de prendre position ou de proposer une action spécifique à aucune des institutions européennes. De telles propositions ou prise de position devraient, le cas échéant, rester l'apanage des institutions dans le contexte de toutes nouvelles initiatives qui pourraient émaner des résultats de l'étude ou des développements qui en proviendraient.

Le 22 janvier 2015, la Banque Centrale Européenne a annoncé une nouvelle phase d'expansion monétaire, essentiellement justifiée par la chute des taux d'inflation dans l'eurozone en-dessous du niveau souhaité par la BCE elle-même, c'est-à-dire sous, mais proche des 2% l'an. Notre but n'est pas d'analyser ou de juger l'efficacité globale de telles opérations d'expansion monétaire, mais seulement d'examiner la faisabilité d'ajustements spécifiques à introduire pour améliorer leur efficacité.

En réponse à la contraction des crédits bancaires depuis le début de la crise financière, des programmes d'expansion monétaire précédents ont fourni des liquidités aux banques européennes; ceci est un objectif important objective en soi, mais il a des doutes substantiels quant au volume de cette stimulation qui a atteint l'industrie et l'économie réelle.

Il importe maintenant de s'assurer que le nouveau soutien direct ou indirect au secteur bancaire – par financement direct ou acquisition de dettes actuellement détenues par les banques – non seulement aide le secteur bancaire, mais aussi maximise les bénéfices pour l'industrie et les investissements productifs.

Autrement dit, nous croyons qu'il importe de s'assurer que cette expansion monétaire autant que possible soit allouée pour financer l'économie productive européenne.

L'objectif de base de cette étude est d'examiner la mesure dans laquelle cet objectif de financer l'économie productive peut se réaliser par la collaboration dans l'implémentation des politiques d'expansion monétaire entre l'Eurosystème et des entités spécialisées dans les prêts au secteur productive, ce qui au niveau EU signifie avant tout la Banque Européenne d'Investissement (BEI). Ceci ne devrait bien entendu pas empiéter sur les compétences de la Banque Centrale Européenne en matière de définition d'émission de monnaie.

 

Merci d'envoyer vos idées, commentaires ou suggestions à propos de ce projet, par email à  Adrian Zelaia.

 

Downloads

L'Industrie Européenne et La Politique Monetaire RAPPORT FR