Une stratégie européenne de formation judiciaire pour la période 2021-2024

This page is also available in

Avis du CESE: Une stratégie européenne de formation judiciaire pour la période 2021-2024

Points clés

Le CESE:

  • comprend pleinement que la Commission joue un rôle de soutien en matière de formation judiciaire, mais estime néanmoins qu’une intégration stratégique et un soutien financier adéquats pour la mise en œuvre de la stratégie devraient être une préoccupation commune;
  • affirme que compte tenu du défi qui se pose au niveau de l’UE et du nombre croissant de questions qui revêtent une dimension européenne, il est de plus en plus important d’établir des règles pour favoriser une approche plus homogène entre les États membres en matière de formation judiciaire;
  • invite la Commission à trouver les moyens d’associer les organisations de la société civile et les partenaires sociaux au suivi de la mise en œuvre de la stratégie, tant au niveau de l’Union qu’au niveau des États membres;
  • estime que la protection et les droits des lanceurs d’alerte devraient être inclus dans la formation des praticiens de la justice;
  • se félicite de l’accent mis sur le «métier de juge» en tant qu’élément central de l’efficacité de la justice et du soutien apporté au développement de compétences complémentaires afin que les professionnels du droit aient la connaissance nécessaire des éléments techniques utilisés dans différents domaines de la législation de l’UE;
  • recommande la mise en place de formations spécifiques consacrées aux outils de numérisation et d’intelligence artificielle, en particulier la charte éthique européenne d’utilisation de l’intelligence artificielle dans les systèmes judiciaires.