Rapport 2020 sur l’état de l’union de l’énergie et évaluation des plans nationaux en matière d’énergie et de climat

This page is also available in

Avis du CESE: Rapport 2020 sur l’état de l’union de l’énergie et évaluation des plans nationaux en matière d’énergie et de climat

Points clés

  • Le CESE constate avec soulagement que d’une façon plus globale, les objectifs en matière d’énergie et de climat pour l’année 2020 ont été tenus. Il n’y a pas lieu toutefois de se réjouir outre mesure. Les objectifs pour les trente années qui viennent, à commencer par la décennie des années 2020, sont nettement plus ambitieux. Il convient d’accélérer considérablement le rythme de la mutation, sans toutefois perdre de vue la situation économique et sociale des différents États membres. À défaut, l’acceptation sociale des investissements et des réformes visant à accélérer la transition énergétique en serait compromise.
  • Dans le cadre stratégique, la Commission s’était donné pour objectif principal de placer les citoyens au cœur de l’union de l’énergie. Dans son évaluation des PNEC, la Commission estime que le développement de l’énergie citoyenne n’est pas suffisamment pris en compte dans les PNEC des États membres, ce dont il y a lieu de se soucier. C’est pourquoi le CESE estime nécessaire que, dans ses futurs rapports, la Commission examine plus avant le niveau et la qualité de la mise en œuvre, du respect et de l’application du troisième paquet «énergie» dans les États membres, notamment en ce qui concerne la manière dont ils entendent «placer les citoyens au centre des préoccupations». 
  • Un examen plus critique s’impose également pour les trois autres objectifs de l’union de l’énergie suivants: la réduction de la dépendance énergétique en diminuant les importations d’énergie, l’élimination des subventions en faveur des sources d’énergie nocives pour le climat et l’environnement, et l’adoption d’un rôle de premier plan dans les domaines des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de l’électromobilité. Aucun de ces trois objectifs n’a été atteint.