Programme européen de surveillance de la Terre (GMES)

This page is also available in

Avis du CESE: Programme européen de surveillance de la Terre (GMES)

Points clés:

 

  • Le CESE réaffirme son ferme soutien à la politique spatiale européenne, notamment aux grands projets européens GALILEO et GMES (Global Monitoring for Environment and Security) qu'il juge stratégiques pour le développement économique et scientifique européen. Le CESE fait part de sa ferme opposition à la proposition de la Commission de reléguer dans un fonds spécifique les financements nécessaires au développement et à l'achèvement du programme GMES.
  • Il souligne qu'il est nécessaire et urgent de garantir la continuité d'un programme qui entre dans sa phase opérationnelle si l'on ne veut pas qu'il échoue. L'ensemble des mécanismes financiers, de gestion et de gouvernance innovants qui sont proposés et qui diffèrent des mécanismes européens habituels et consolidés, apparaissent inopportuns, injustifiés et très risqués. Le CESE demande en effet que le financement de ce programme soit inscrit dans le cadre financier pluriannuel 2014-2020.
  • En ce qui concerne la gouvernance, il est en effet surprenant de constater le rôle marginal qui est confié dans le cadre de ce système complexe à l'Agence spatiale européenne (ASE), qui jusqu'à présent a élaboré, géré et exploité la plupart des systèmes satellitaires européens
  • La communication sur la mise en œuvre détaillée de la proposition d'accord intergouvernemental relative aux activités opérationnelles du programme GMES, qui a été publiée alors que le présent avis était en cours de discussion, ne modifie en rien les conclusions du Comité mais les renforce.

Pour plus d'informations veuillez contacter le secrétariat de la section INT

Les avis du CESE sur l'Espace