Plan d'action pour l'industrie sidérurgique européenne

Le CESE estime que le plan d'action pour la sidérurgie constitue un premier pas en avant, qui reconnaît l'importance stratégique du secteur de la sidérurgie pour l'Europe et en tant que moteur de la croissance. Il sera jugé sur la manière dont il sera mis en œuvre: non seulement à moyen et long termes comme prévu, mais aussi en fonction des mesures concrètes qui seront prises dans l'immédiat. L'avis propose que certaines mesures spécifiques soient prises immédiatement afin de veiller à ce que le secteur sidérurgique reste un élément stratégique pour l'industrie manufacturière européenne et l'emploi.

Il convient d'élaborer des politiques européennes durables en matière de climat, d'énergie et de commerce, qui garantissent la transition du secteur vers une économie peu gourmande en énergie, à faibles émissions de CO2 et utilisant efficacement ses ressources. Il convient toutefois de prêter une attention particulière aux spécificités du secteur. Il y a lieu de prendre des mesures compensatoires pour contrebalancer les augmentations des prix de l'électricité dans l'UE.

Il conviendrait de continuer à promouvoir l'introduction de technologies de pointe.

La Commission européenne doit accorder la priorité à la réciprocité et à la création de conditions de concurrence équitables au niveau mondial.

Le CESE se réjouit de l'adoption d'un cadre de qualité pour l'anticipation des changements et des restructurations. Le secteur sidérurgique européen doit être rendu plus attrayant pour les travailleurs jeunes et hautement qualifiés et des solutions à long terme doivent être développées pour réagir au changement de génération. Les partenaires sociaux à tous les niveaux peuvent jouer un rôle proactif à cet égard.