Plan d’action pour les médias et l’audiovisuel

This page is also available in

Avis du CESE: Plan d’action pour les médias et l’audiovisuel

Points clés

  • Le Comité économique et social européen (CESE) se félicite que le le marché des medias soit reconnu comme essentiel au renforcement de sociétés ouvertes et démocratiques et pour favoriser la diversité culturelle de l’Europe et salut l’accent mis sur le fait que les médias sont à la fois un secteur économique et un bien public, indispensable à l’information adéquate des citoyens et au bon fonctionnement de la démocratie.
  • La combinaison des tendances de fond et de la crise de la COVID-19 est susceptible, en l’absence d’une réponse politique forte et d’un soutien financier à la hauteur, de nuire à la résilience du secteur des médias ainsi qu’à son rôle démocratique. Des mesures doivent être prises pour relever les défis structurels auxquels sont confrontées les industries de l’audiovisuel et des médias d’information, ainsi que pour favoriser un environnement propice à la participation des médias et de la société civile à un débat ouvert, exempt d’interférences malveillantes et de désinformation.
  • Le CESE souhaite que le plan d’action soit plus étroitement en phase avec les réalités sociales et les spécificités du secteur. En particulier, les interventions devraient tenir compte des réalités liées aux disparités dans le paysage médiatique et audiovisuel d’un État membre à l’autre, ainsi que des écarts existant au sein des États membres entre les capacités et les besoins des médias locaux et nationaux. Les instruments financiers devraient être transparents, accessibles et ouverts à tous les acteurs qui garantissent la diversité de l’industrie européenne des médias et de l’audiovisuel, notamment en soutenant davantage les médias locaux et jeunes entreprises médiatiques.
  • Il est impératif que les États membres mettent tout en œuvre pour que ces mesures dépassent le stade de la possibilité d’action et servent un effort commun visant à renforcer les médias et la démocratie. Le CESE demande que les partenaires sociaux et la société civile soient associés à la mise en œuvre des actions visant à donner aux citoyens les moyens d’agir, en reconnaissant leur rôle dans la promotion des valeurs de la démocratie, le renforcement de la liberté des médias et la lutte contre la désinformation grâce à l’éducation aux médias.