Paquet de lutte contre les abus sexuels commis contre les enfants en ligne

This page is also available in

Avis du CESE: Paquet de lutte contre les abus sexuels commis contre les enfants en ligne

Points clés

Le CESE:

  • accueille favorablement les deux textes de la Commission qui tombent à point nommé, sachant que les enfants utilisent l’internet à un âge de plus en plus précoce et presque quotidiennement, et qu’Europol a constaté une demande croissante de matériel pédopornographique;
  • soutient le volet éducatif de la stratégie car il est fondamental de renforcer les compétences, l’habileté numérique, et la sensibilisation à l’utilisation des données personnelles, pour que tous les enfants, quelle que soit leur situation, utilisent internet en connaissance de cause pour se préserver de ses dangers potentiels;
  • se félicite de l’intention d’organiser des campagnes d’éducation aux médias pour les enfants et leurs tuteurs légaux par l’intermédiaire de différents réseaux, et encourage vivement leur extension aux organisations de la société civile organisée, dans la mesure où elles ont une longue expérience sur le terrain et en première ligne;
  • soutient le principe de la réglementation proposée, mais émet des réserves quant au caractère disproportionné des mesures envisagées et au risque de violation de la présomption d’innocence;
  • souscrit au constat que lutter contre la pédopornographie en ligne est légitime et nécessaire, mais estime qu’imposer un système de détection privé prima facie d’un certain type de contenu fait peser le risque d’une surveillance généralisée de tous les échanges virtuels;
  • vise à préserver les intérêts de tous, y compris le secret de la correspondance et le respect de la vie privée;
  • soutient la création d’une nouvelle agence européenne et se féliciterait de la participation opérationnelle d’Eurojust à la structure envisagée par la Commission.