Nouvelles mesures en faveur d'une gouvernance et d'une mise en œuvre axées sur le développement – évaluation des Fonds structurels et d’investissement européens et recommandations y afférentes (avis d’initiative)

This page is also available in

Avis du CESE: Nouvelles mesures en faveur d'une gouvernance et d'une mise en œuvre axées sur le développement – évaluation des Fonds structurels et d’investissement européens et recommandations y afférentes (avis d’initiative)

Points clés :

Le Comité estime que:

  • il est essentiel de définir des objectifs et une stratégie simples et accessibles, un projet unique pour l’Europe (stratégie UE 2030-50);
  • le semestre européen devrait être le principal instrument au service d’une gouvernance centrale axée sur le développement et renforcée;
  • l’indicateur de performance du PIB devrait être complété par un indicateur de résultat, reflétant la durabilité et comportant principalement des facteurs sociaux et environnementaux;
  • une étroite coordination et la mise en place d’une méthode ouverte de coopération entre les États membres sont nécessaires;
  • les instruments juridiques et financiers (notamment les Fonds structurels et d’investissement européens ainsi que le Fonds européen pour les investissements stratégiques) doivent être consolidés;
  • une mise en œuvre partagée, à plusieurs niveaux, est essentielle;
  • l’un des principaux éléments d’une gouvernance axée sur le développement à long terme est la continuité;
  • il est particulièrement important de toujours veiller à ce que le public soit dûment associé;
  • la participation des partenaires économiques et sociaux et des ONG doit être garantie à tous les niveaux;
  • l’instauration d’un code de conduite européen en matière de partenariat est primordiale;
  • il importe de dépasser la réglementation du partenariat et de préciser les attentes minimales auxquelles les autorités des États membres seront tenues de satisfaire;
  • les États membres devraient être tenus de mettre en place des systèmes de financement efficaces en faveur du renforcement des capacités des partenaires;
  • la Commission européenne devrait mette en place un système de financement qui contribue au fonctionnement des réseaux européens d’ONG.