Les mutations industrielles dans le secteur pharmaceutique européen

This page is also available in

Les mutations industrielles dans le secteur pharmaceutique européen

Face à l'intensification de la concurrence mondiale, le Comité estime que le moment est venu de lancer un appel en faveur d'une nouvelle stratégie européenne relative aux sciences du vivant qui puisse déboucher sur une approche plus collégiale vis-à-vis de l'industrie et garantir que tous les groupes d'acteurs concernés continuent de bénéficier de ce secteur unique.

Le Comité recommande que cette nouvelle stratégie s'appuie sur trois axes:

- des recommandations concernant la politique sociétale, mettant l'accent sur la contribution du secteur face aux enjeux que constituent, dans une Europe confrontée au vieillissement de sa population, la gestion des maladies chroniques et la nécessité de réduire les inégalités en matière de soins de santé;
- des recommandations concernant la politique scientifique: de sérieux efforts devraient être consacrés à la mise en place d'actions de recherche paneuropéennes qui soient plus stratégiques et mieux coordonnées;
- des recommandations concernant la politique économique, reconnaissant plus explicitement que les investissements dans les soins de santé, et notamment dans les médicaments, sont importants pour tous les pans de la société. Le Comité recommande que tous les États membres s'attellent à conclure avec l'industrie des accords qui pourraient garantir l'égalité d'accès de tous les consommateurs (c'est-à-dire les patients) européens à la médecine moderne.

Le rôle et l'indépendance de l'Agence européenne des médicaments (EMA) devraient être renforcés.

L'Europe devrait veiller à renforcer et à consolider sa position d'acteur mondial incontournable dans le domaine pharmaceutique au moyen de partenariats s'étendant au-delà de ses propres frontières.

La Commission européenne devrait intégrer les questions de propriété intellectuelle dans sa communication à venir sur une politique industrielle pour l'industrie pharmaceutique.

Le Comité invite instamment la Commission à agir de toute urgence en vue de mettre en place une stratégie pour le secteur pharmaceutique.