La diplomatie culturelle en tant que vecteur des relations extérieures de l’UE. Nouveaux partenariats et rôle des OSC

This page is also available in

Note d’information: La diplomatie culturelle en tant que vecteur des relations extérieures de l’UE. Nouveaux partenariats et rôle des OSC

Le 21 juin 2021, le Conseil de l'UE a approuvé les conclusions du Conseil "Approche de l'UE à l'égard du patrimoine culturel dans les conflits et les crises".
Cette décision du Conseil entend faire de la "diplomatie culturelle" un vecteur fort de paix et de développement dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l'UE.
La décision charge le SEAE, la Commission européenne et toutes les agences et organes pertinents de l'UE de s'engager dans des actions concrètes à cet égard, notamment par la création d'un groupe de travail spécifique promu par le SEAE et invité à faire rapport chaque année au Conseil sur les progrès accomplis sur la mise en œuvre.
La décision (point 8) souligne également l'importance de renforcer les partenariats avec les organisations internationales et régionales concernées, ainsi qu'avec les organisations intergouvernementales et non gouvernementales.

L'objectif de l'avis proposé est d'élargir le débat autour du concept de diplomatie culturelle en fournissant des recommandations concrètes et en proposant des actions pour renforcer et optimiser ce domaine politique innovant. Nous prévoyons de nous concentrer sur le renforcement de la cohérence des politiques et instruments extérieurs de l'UE ; sur la complémentarité entre le patrimoine matériel et immatériel ; sur le lien avec le changement climatique comme source de crise ; sur l'inclusion et l'autonomisation des acteurs locaux, femmes et jeunes ; sur les possibilités de développer une coopération et des partenariats concrets entre les institutions culturelles de l'UE et les acteurs des OSC et leurs homologues dans les pays tiers.