Intégration des ressortissants de pays tiers

This page is also available in

Avis du CESE: Intégration des ressortissants de pays tiers

Points clés

  • Le Comité accueille avec satisfaction la communication de la Commission européenne et considère qu'elle constitue une avancée considérable pour comprendre et relever les défis de l'intégration des ressortissants de pays tiers dans les États membres de l'UE.
  • L'approche de la communication, bien que globale et structurée, n'aborde toutefois pas suffisamment les défis politiques et socio-économiques complexes auxquels sont confrontées les sociétés européennes. Par ailleurs, il est absolument prioritaire que la Commission européenne et les autres institutions européennes coordonnent leurs efforts pour lancer des campagnes d'envergure, soutenues et audacieuses afin de contrecarrer la rhétorique et les positions contraires à l'immigration.
  • Le Comité est d'avis que l'articulation des intérêts et la capacité à formuler des propositions collectives en partenariat avec des organismes publics et privés sont des prérequis nécessaires pour atteindre une politique d'intégration de qualité, participative et efficace.
  • Le Comité encourage la Commission européenne à attirer l'attention sur la question de l'intégration, en lui consacrant une année européenne ou en en faisant un élément clé d'une des années européennes à venir.
  • Le Comité est fermement disposé à coopérer avec les autres institutions européennes à l'élaboration de politiques et de programmes clés pour l'intégration de ressortissants de pays tiers. Il est en outre déterminé à œuvrer en vue d'associer la société civile européenne à l'agenda pour l'intégration et de faciliter la participation de ressortissants de pays tiers au dialogue structuré à l'échelle européenne.