Garantir une connectivité de base du transport routier de marchandises après le Brexit

This page is also available in

Avis du CESE: Garantir une connectivité de base du transport routier de marchandises après le Brexit

Points clés

  • Le CESE soutient la Commission dans ses démarches visant à assurer temporairement une connectivité de base en matière de transport international routier de marchandises par poids lourds entre l’Union et le Royaume-Uni et vice-versa.
  • Le CESE approuve que la proposition de règlement sous avis accorde aux transporteurs routiers britanniques de marchandises le droit, jusqu’au 31 décembre 2019, d’effectuer des transports bilatéraux entre des points de départ et d’arrivée situés respectivement au Royaume-Uni et dans l’Union européenne, aux conditions énoncées dans la proposition et sous réserve, en particulier, que les transporteurs de l’Union puissent circuler sur le territoire du Royaume-Uni selon des modalités équivalentes, notamment des conditions de concurrence loyales, équitables et sans discrimination.
  • Dans l’hypothèse d’une sortie du Royaume-Uni de l’UE sans accord de retrait, le CESE appelle le Royaume-Uni et l’UE à négocier et à mettre en place, d’un commun accord, avant la fin de la période transitoire précitée, une connectivité de base dans le cadre du système CEMT et les futures règles applicables aux relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.