Garantir les importations essentielles pour l'UE par la politique commerciale actuelle de l'UE et ses autres politiques connexes

  • Cet avis s'attachera à examiner quels sont les plans d'urgence et autres politiques connexes dont l'UE dispose afin de garantir un accès suffisant aux produits essentiels qu'elle importe ainsi que la poursuite d'un approvisionnement constant de ces mêmes produits, notamment dans un contexte de crise, en tenant compte du fait que la principale responsabilité en la matière incombe souvent au secteur privé. Les produits essentiels importés comprennent l'énergie, les matières premières (allant du cuivre à certains métaux de terre rares), l'eau et certaines denrées alimentaires (par exemple le cacao, les aliments pour animaux); néanmoins, étant donné que les questions de l'énergie et de la sécurité alimentaire ont déjà été largement examinées par le Comité ces derniers temps, cet avis serait plus particulièrement axé sur les minerais et les matières premières. Des crises pourraient intervenir soit à la suite d'événements politiques ou militaires, ou apparaître en raison de catastrophes naturelles ou du changement climatique.
  • L'avis formulera des recommandations pour les cas où des faiblesses sont mises en évidence. Depuis que le CESE a proposé d'élaborer cet avis, la Commission européenne a également annoncé l'organisation d'une audition publique sur une éventuelle initiative de l'UE concernant une chaîne d'approvisionnement responsable en minerais provenant de zones de conflits ou à haut risque - zones de guerre, zones ayant subi une guerre et régions menacées par l'instabilité politique ou les troubles civils. L'avis sur les importations essentielles pourrait représenter la contribution du CESE à cette initiative.