Garantir la liberté et le pluralisme des médias en Europe (avis d’initiative)

This page is also available in

Avis du CESE: Garantir la liberté et le pluralisme des médias en Europe (avis d’initiative)

Points clés

Le CESE:

  • rappelle que le pluralisme et la liberté des médias, y compris la sûreté et la sécurité des journalistes, constituent des principes fondamentaux de la démocratie libérale. Il constate donc avec regret que les évolutions à l’œuvre au sein de l’Union sont préoccupantes, même s’il est vrai que l’Europe demeure un continent où les médias sont libres et diversifiés;
  • estime qu’il appartient à chaque État membre de prendre de toute urgence des mesures pour préserver la liberté et la pluralité des médias, et que les institutions européennes ont l’obligation d’agir pour faire respecter les valeurs européennes et garantir le bon fonctionnement de la démocratie libérale et de l’état de droit dans tous les pays de l’Union;
  • se félicite du large éventail de rapports et d’initiatives du Parlement et de la Commission, y compris le projet de la Commission visant à l’adoption d’une «législation européenne sur la liberté des médias», afin de mettre au point des instruments juridiques efficaces pour faire respecter la liberté et le pluralisme des médias au sein du marché commun;
  • est favorable aux mesures destinées à renforcer la sécurité des journalistes et souligne la nécessité d’interdire légalement les poursuites stratégiques altérant le débat public («SLAPP» ou «poursuites-bâillons»). Il invite également la Commission à recourir au nouveau régime général de conditionnalité pour la protection du budget de l’Union afin de lutter contre les graves dangers qui pèsent dans certains États membres sur la liberté et le pluralisme des médias;
  • considère qu’un soutien impartial des pouvoirs publics aux entreprises médiatiques représente un investissement dans un journalisme de qualité, tout comme des sociétés publiques de radiodiffusion caractérisées par leur indépendance et leur impartialité sont indispensables pour garantir le pluralisme des médias. Le CESE préconise la création d’un service public européen de radiodiffusion totalement indépendant;
  • souligne qu’il importe de continuer à étendre l’éducation aux médias, et soutient la proposition de créer une agence européenne pour l’éducation à la citoyenneté pour renforcer les compétences médiatiques des citoyens de l’Union européenne au moyen de programmes éducatifs.