Fabrication additive

This page is also available in

Fabrication additive

L'impression 3D combinée avec l'internet, la robotique et les logiciels ouverts va entraîner une nouvelle révolution industrielle qui aura des répercussions profondes au cours des prochaines années sur l'économie des pays, les modèles économiques des entreprises et l'enseignement.

La fabrication en 3D, plus connue sous le nom d'impression 3D, est fondée sur un appareil qui, sur la base de "plans de construction" numériques, est en mesure de produire des objets et des pièces en trois dimensions. Le procédé est également appelé la fabrication additive.

Les matériaux souvent utilisés pour cette application sont de diverses natures: le bioplastique, le plâtre, l'or, etc. À cet égard, la provenance des produits mérite une attention particulière.

Pour les entreprises, ce procédé offre des possibilités inédites.

Aperçu général des conséquences du développement de l'impression 3D:

1. Selon les secteurs industriels, cette technologie aura surtout une incidence sur les processus de production utilisés jusqu'à présent  par les entreprises. Elle nécessite de nouveaux modèles économiques.
2. Nouveaux produits pour des marchés de niche.
3. La cocréation en ligne de produits va se multiplier.
4. Retour de certaines productions des pays à bas salaires. Grâce à la production sur place, il ne sera plus nécessaire ou commercialement avantageux pour certaines entreprises de faire fabriquer leurs produis ou composants dans des pays à bas salaires. 
5. Naissance d'une nouvelle maker culture. Une culture dans laquelle les gens créent eux-mêmes des produits. Pour leur propre usage ou pour le marché. La cocréation en ligne de produits se développera.
6. L'impression 3D favorisera les innovations.
7. De nouveaux produits pour de nouveaux marchés.
8. Conséquences sur le plan juridique: droits d'auteurs, brevets, droits des marques. La contrefaçon augmentera et par conséquent les litiges en la matière. Les processus de conception et de développement prendront de la valeur financière.
9. Le marché des bureaux de services dans le secteur de l'impression 3D connaîtra la croissance la plus rapide.
10. Davantage de travail sur mesure et de valorisation des marques personnelles.
11. Biens de consommation sur demande.
12. En moyenne, les recettes à l'échelle de la planète générées par les produits et les services liés à l'impression 3D ont augmenté de 25 % par an au cours des dernières années. (Wohlers Report 2014). Le chiffre d'affaires mondial est de 2,2 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires attendu en 2015 est de 3,7 milliards de dollars et en 2019 de 6,5 milliards. (Source: Wolters Associates (2013).
13. Réduction de la consommation d'énergie et du gaspillage de matières. Possibilité de production locale dans le monde entier.
14. Les gouvernements, conjointement avec l'UE, peuvent stimuler l'impression 3D. Aux Pays-Bas, l'impression 3D fait partie de la politique économique du gouvernement Rutte II, concernant les innovations dans les technologies de l'information et de la communication dans les entreprises.
15. Applications dans les domaines suivants: automobile, design, mode, défense, médical, santé, nutrition et restauration, construction, chimie, art, agriculture, sciences biologiques, aéronautiques, etc.