Économie sociale africaine

This page is also available in

Économie sociale africaine

• L'économie sociale constitue, à l'échelle mondiale, une réalité importante dont les caractéristiques sont: sa capacité d'innovation, son dynamisme, sa souplesse et résilience notamment lors des crises les plus graves, ainsi que sa capacité à intégrer les différentes couches de la population dans toutes les sociétés, notamment les plus démunies et marginalisées.

• En Afrique, l'économie sociale est un secteur qui a été jusqu'à présent largement négligé par l'ensemble de la communauté internationale, y compris par l'Union européenne.

 

Le CESE propose les possibilités suivantes pour promouvoir l'économie sociale africaine dans la coopération au développement:

 

• garantir une reconnaissance formelle par l'UE du rôle et de la contribution de l'économie sociale au développement du continent africain;

• inclure l'économie sociale dans la liste des acteurs non étatiques de l'accord de Cotonou devant  être associés à la mise en œuvre de cet accord;

•  doubler le financement alloué aux acteurs non étatiques dans le cadre des documents stratégiques par pays et par région;

• s'employer à inclure les acteurs non étatiques, y compris l'économie sociale africaine, dans les futures relations de l'UE avec les pays ACP pour la période de l'après 2020;

• intégrer l'économie sociale dans le partenariat UE-Afrique et notamment dans le 7e partenariat sur les migrations, la mobilité et l'emploi;

• inclure les coopératives africaines dans les politiques de l'UE en matière de coopération au développement agricole et rural en Afrique ;

• soutenir l'économie sociale africaine par le biais des programmes thématiques de l'UE "Investir dans les ressources humaines" et "Les acteurs non étatiques et les autorités locales dans le développement";

• encourager la mise en place et le développement de réseaux d'acteurs de l'économie sociale (axe Nord-Sud et Sud-Sud);

• promouvoir l'éducation, la formation, la coopération culturelle et l'égalité entre les femmes et les hommes dans les programmes et politiques de l'UE;

• reconnaître la contribution  de l'économie sociale à la création d'emplois décents en Afrique et faire en sorte qu'elle se reflète dans les politiques de coopération de l'UE;

• inclure l'économie sociale dans le rapport européen 2010 sur le développement, qui abordera les questions de protection sociale;

• favoriser un environnement propice au fonctionnement de l'économie sociale, notamment un cadre juridique approprié, le développement des capacités, l'accès au financement et la mise en réseau;

• promouvoir une coopération européenne interinstitutionnelle pour le développement de l'économie sociale;

• intégrer l'économie sociale dans les partenariats stratégiques existants entre la Commission (CE) et l'OIT.