You are here

Commerce international et tourisme — Un programme mondial de développement durable (avis d’initiative)

Information memo: Commerce international et tourisme — Un programme mondial de développement durable (avis d’initiative)

Composition du groupe d’étude

Administratrice: Gunilla Fevre-Burdy, Assistante: Nadja Kačičnik

Le tourisme international représente 30 % du commerce mondial des services. D’un point de vue macroéconomique, les dépenses des visiteurs internationaux sont enregistrées en tant qu’exportations pour le pays de destination et en tant qu’importations pour le pays de résidence du visiteur. Pour environ un tiers des pays en développement, le tourisme constitue le principal poste à l’exportation. Le secteur devrait continuer à croître de manière significative et le chiffre de 1,8 milliard de touristes internationaux devrait être atteint en 2030. Le tourisme a un rôle clef à jouer pour optimiser la contribution du commerce des services au développement, la création d’emplois et la réalisation du programme de développement durable à l’horizon 2030 et des objectifs de développement durable (ODD).

Le tourisme revêt une grande importance et peut contribuer de manière notable à l’économie des pays les moins avancés (PMA), pour lesquels le secteur est un grand poste d’exportation. Dans ces pays, le tourisme représente 7 % du total des exportations de biens et de services, un chiffre qui se situe à 10 % pour les PMA non exportateurs de pétrole. Le tourisme et le commerce sont inclus dans l’ODD nº 8, lequel vise à instaurer une croissance économique inclusive et durable et à créer des emplois, contribuant ainsi à la transformation structurelle des pays les moins avancés. Le tourisme a une incidence importante sur la création d’emplois car il offre un point d’entrée direct et accessible dans la population active, en particulier pour les femmes et les jeunes des communautés tant urbaines que rurales. L’on estime qu’un emploi sur onze dans le monde est directement ou indirectement lié au tourisme. Le secteur offre également une large palette de possibilités d’investissement pour les PME innovantes et les micro-entreprises.

Le tourisme durable a également été retenu comme l’un des principaux domaines de travail dans le cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables. Cela démontre qu’au niveau politique mondial, le tourisme peut contribuer de manière significative aux trois dimensions (économique, environnementale et sociale) du développement durable, qu’il est étroitement lié à d’autres secteurs et qu’il possède le potentiel pour créer des emplois décents et des opportunités commerciales.