You are here

Calcul à haute performance

Avis du CESE: Calcul à haute performance

Points clés

Le CESE:

  • approuve l’initiative relative à l’entreprise commune EuroHPC, qui constitue une étape concrète de la stratégie européenne en matière d’informatique en nuage et s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus globale de l’UE (qui englobe la cybersécurité, le marché unique numérique, la société européenne du gigabit, la science ouverte, etc.). Cette initiative apporte une valeur ajoutée européenne manifeste grâce à une technologie essentielle qui aidera à résoudre les questions les plus complexes de notre société contemporaine et sera en fin de compte bénéfique pour notre bien-être, la compétitivité et l’emploi;
  • estime que l’investissement de départ d’1 milliard d’EUR pour l’acquisition et l’exploitation de supercalculateurs de pointe est important, mais pas trop ambitieux si on le compare avec les concurrents que sont les États-Unis et la Chine. Il est toutefois convaincu qu’une augmentation substantielle des investissements (consentis par les États membres de l’UE) combinée à un solide programme européen de recherche et d’innovation sera nécessaire pour maintenir un niveau de classe mondiale en matière de calcul à haute performance (CHP). Étant donné que la course n’est pas finie, il ne fait aucun doute que des efforts similaires, à la mesure de ceux des concurrents mondiaux, seront nécessaires pour le prochain cadre financier pluriannuel;
  • approuve la démarche industrielle de mise au point de la prochaine génération de puces électroniques à faible consommation en Europe, qui rendrait l’UE moins dépendante à l’égard des importations et garantirait l’accès aux meilleures technologies de CHP. Le CESE relève que le développement de telles puces a également une incidence sur la micro-informatique, étant donné que les circuits intégrés haut de gamme peuvent être adaptés (réduction d’échelle) aux appareils disponibles sur le marché de masse (micro-ordinateurs, smartphones, secteur automobile).