Avis du CESE: Année européenne des citoyens (2013)

This page is also available in

Avis du CESE: Année européenne des citoyens (2013)

Points clés

  • La Commission européenne a prévu de proclamer 2013 "Année européenne des citoyens". Le Comité économique et social européen souligne que les citoyens jouent un rôle central pour l'avenir de l'Europe et son intégration et soutient nombre d'idées exposées dans la proposition à l'examen.
  • Cependant, le Comité regrette que la proposition actuelle de la Commission européenne présente des lacunes. La Commission européenne n'a accédé ni à la demande des organisations de la société civile de consacrer cette année à la citoyenneté active, ni à l'invitation du Parlement européen de mettre un accent particulier sur les nouveaux droits des citoyens découlant de l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne.
  • L'objectif principal de l'année thématique doit être la citoyenneté active et participative. Cette année doit promouvoir une participation citoyenne informée, active et inclusive aux processus d'intégration européenne et à la vie politique et sociale. Le CESE préconise de préciser la base juridique de l'année européenne et de formuler son intitulé comme suit: "Année européenne de la citoyenneté active et participative".
  • Cette année européenne doit mettre l'accent sur la diversité des besoins de la société et la lutte contre la discrimination et les inégalités, en accordant une attention particulière, notamment, aux femmes et aux personnes souffrant d'un handicap.
  • Les organes administratifs des institutions doivent œuvrer à la réalisation des objectifs évoqués, dans le cadre d'un dialogue étroit avec la société civile à tous les stades de la prise de décision et à tous les niveaux (local, national, européen).
  • Il convient de réexaminer l'enveloppe financière allouée à l'Année européenne. Son montant doit être approprié, stable et proportionnel à l'importance de l'objectif visé.
  • Les membres du Groupe de liaison représentant les organisations et réseaux de la société civile européenne, ainsi que d'autres partenaires, ont établi avec le soutien du CESE une alliance prête à assumer un rôle important dans la réalisation de l'année thématique et dans l'élaboration de recommandations supplémentaires. Le Comité s'engage à développer et mettre en œuvre un vaste programme de participation, de transparence et d'innovation, susceptible de démontrer à la société et aux institutions de l'UE les avantages que procure l'engagement de la collectivité.