Analyse des déficits d’investissement dans le domaine de la défense et la voie à suivre

This page is also available in

Les chefs d'État ou de gouvernement de l'UE, réunis à Versailles le 11 mars, se sont engagés à « renforcer les capacités de défense européennes » face à l'agression militaire russe contre l'Ukraine. Ils ont convenu de : 1) augmenter les dépenses de défense ; 2) intensifier la coopération à travers des projets communs ; 3) combler les lacunes et atteindre les objectifs de capacité ; 4) stimuler l'innovation, y compris par le biais de synergies civiles/militaires ; et 5) renforcer et développer notre industrie de la défense, y compris les PME. En outre, ils ont invité "la Commission, en coordination avec l'Agence européenne de défense, à présenter une analyse des déficits d'investissement dans la défense d'ici la mi-mai et à proposer toute nouvelle initiative nécessaire pour renforcer la base industrielle et technologique de défense européenne". La mission a également été intégrée dans la boussole stratégique en matière de sécurité et de défense adoptée par le Conseil et approuvée par le Conseil européen en mars 2022.
La présente communication conjointe fournit l'analyse demandée au Conseil européen dans le but de garantir que l'augmentation des dépenses de défense des États membres se traduise par une base technologique et industrielle de défense de l'UE beaucoup plus solide, ce qui se traduira par une dissuasion conventionnelle accrue pour tout type d'adversaire potentiel. S'appuyant en particulier sur la communication «paquet défense» du 15 février 2022, elle offre aux États membres de nouvelles façons d'intensifier les achats conjoints ainsi que de s'engager avec l'industrie pour accroître leur capacité de production afin de répondre aux besoins accrus, sur la base d'une production consolidée et plus demande prévisible. La perception par les citoyens de la nécessité d'une action plus forte de l'UE en matière de défense est mise en évidence dans le rapport final de la conférence sur l'avenir de l'Europe.