Cillian Lohan, membre irlandais du CESE, élu vice-président chargé de la communication

This page is also available in

Cillian Lohan, membre irlandais du groupe «Diversité Europe», sera l’un des deux vice-présidents du Comité économique et social européen (CESE) pour un mandat de deux ans et demi, d’octobre 2020 à mars 2023. Il sera chargé de la communication.

Issu du secteur de l’environnement, M. Lohan rejoindra à la tête du CESE la présidente nouvellement élue, l’Autrichienne Christa Schweng, membre du groupe des employeurs, et l’Italienne Giulia Barbucci, vice-présidente chargée du budget et membre du groupe des travailleurs. Le CESE a nommé sa nouvelle présidence le 28 octobre, au cours du deuxième jour de sa session plénière constitutive qui en compte trois. Celle-ci marque le début du mandat 2020-2025 du CESE, qui compte parmi ses 329 membres plus de 40 % de nouveaux arrivés.

À la suite de son élection, M. Lohan, a déclaré: Nous traversons une période difficile et sommes aux prises avec une pandémie mondiale lourde de conséquences sur nos économies à un moment où nous devrions investir dans une transition urgente afin de nous libérer de notre dépendance à l’égard de systèmes énergétiques dépassés. Nous avons besoin de solutions qui produisent des résultats pour tous ainsi que de dirigeants dans lesquels nous pouvons placer notre confiance. Le CESE est un interlocuteur privilégié car ses travaux concernent tous les aspects de la société civile organisée: ses membres représentent les entrepreneurs, l’industrie, les travailleurs, les consommateurs, les agriculteurs et les groupes de protection de l’environnement, pour n’en citer que quelques-uns. Nos travaux doivent parler aux institutions européennes avec force et clarté. Et nous nous adresserons également, dans la direction inverse, à nos réseaux nationaux, dans le cadre d’un processus itératif qui nous aide à concevoir des solutions et à montrer l’exemple en rétablissant, au sein de la démocratie participative, une participation active.

Dans cette période critique, le CESE peut apporter une valeur ajoutée en ce sens que nous bâtissons un consensus autour de notre contribution aux nouvelles politiques, nous recensons les lacunes de la législation et formulons des propositions concrètes pour y remédier. Nos travaux sont le fruit des efforts constants fournis par notre personnel et nos membres pour dégager des perspectives uniques et précieuses, qui ont le soutien des différentes catégories de la société civile. Ma priorité en tant que vice-président sera de continuer à approfondir ces travaux, a ajouté M. Lohan.

Contexte

Le CESE se compose de 329 membres, originaires de l’ensemble des 27 États membres. Ils sont désignés par leurs gouvernements nationaux et nommés par le Conseil de l’Union européenne pour une durée de cinq ans. Ils travaillent de manière indépendante, dans l’intérêt de tous les citoyens de l’Union. Ces membres ne sont pas des responsables politiques, mais des employeurs, des syndicalistes et des représentants de divers secteurs d’activité de la société, comme l’agriculture, les organisations de consommateurs et de défense de l’environnement, l’économie sociale, les PME, les professionnels et les associations représentant les personnes handicapées, le volontariat, l’égalité entre hommes et femmes, la jeunesse, les universités, etc. Le nouveau mandat du CESE, le seizième depuis la création du Comité en 1958, a débuté le 27 octobre 2020 et s’achèvera en septembre 2025.

Downloads