La COVID ne peut anéantir la créativité

La numérisation dans le secteur de la musique: une bouée de sauvetage pendant la pandémie

This page is also available in

Les secteurs de la culture et de la création ont été parmi les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19. Toutefois, grâce aux outils numériques, à leur créativité et à l’innovation, les artistes ont pu rester en contact avec leur public, partager des contenus et diffuser des concerts dans votre salon. De nouvelles formes de contenu ont vu le jour, certaines montrant les artistes enregistrer à domicile, créant ainsi une relation plus personnelle par rapport à la séparation qui prévalait autrefois entre la scène et le public. La numérisation a également permis à certaines personnes d’écouter de la musique, qui, sans cela, ne se seraient pas nécessairement rendues dans une salle pour assister à un concert: par exemple, des groupes marginalisés ou vulnérables ont eu accès à la musique classique.

Ce projet culturel est une initiative conjointe des trois groupes du CESE. En présentant des entretiens avec des acteurs du secteur de la musique, il examinera la manière dont ces professionnels se sont adaptés aux mesures restrictives de santé publique en utilisant intelligemment la numérisation et l’innovation, de quelle façon celles-ci ont accéléré la numérisation dans le secteur de la musique et comment il sera possible de tirer parti, après la pandémie, de cet élan d’innovation. Le projet examinera également les difficultés particulières auxquels les musiciens et d’autres travailleurs du secteur de la musique ont été confrontés au cours de la pandémie, ainsi que la manière dont l’innovation numérique pourrait être utilisée après cette période pour améliorer leurs conditions de travail.

Ce projet entend montrer à quel point la culture est cruciale pour les citoyens, y compris en période de crise. Soutenir ce secteur et contribuer à sa survie est essentiel à notre société, et jouera un rôle moteur fondamental de la reconstruction.