Décarbonisation et numérisation dans le contexte de la globalisation

This page is also available in

Alors que l'Europe entreprend ses ambitieuses transitions vertes et numériques dans un monde plus instable et imprévisible, il est essentiel que les bonnes stratégies et les bons moyens pour maintenir et améliorer la compétitivité de l'UE soient dûment motivés et étayés.

La décarbonisation et la numérisation sont deux processus qui se renforcent mutuellement et sont étroitement liés, ce qui représente une occasion sans précédent de sortir de la fragilité de la crise de la COVID-19 et — de renforcer la position de l’UE dans les principales chaînes de valeur stratégiques tout en préservant les avantages d’une économie ouverte.

Toutefois, ces transitions interviendront dans un contexte géopolitique en évolution rapide, qui a un effet profond sur l’industrie européenne. La concurrence mondiale, le protectionnisme, les distorsions du marché, les tensions commerciales et les obstacles à l’égalité des conditions de concurrence sont tous de plus en plus nombreux. Conjuguées à une période d’incertitude économique mondiale, ces tendances posent de nouveaux défis à l’Europe, car elle amorce la double transition écologique et numérique.

La réalisation de la neutralité climatique et de la primauté numérique ne sera pas une tâche facile pour l’Europe. D’une part, la décarbonisation de l’industrie pèsera sur les entreprises grandes consommatrices d’énergie (sidérurgie, cimenterie, chimie), qui ont des coûts énergétiques élevés, tout en imposant un changement structurel massif aux secteurs industriel, des transports et de l’énergie, avec le risque de les désavantager économiquement sur un marché mondial concurrentiel. D’autre part, la numérisation progresse lentement en Europe, par rapport à l’Asie et aux États-Unis. En effet, les entreprises européennes utilisent peu les données et ont peu de modèles commerciaux fondés sur des bases de données, la connectivité des zones rurales est mal développée; et la préparation au numérique varie considérablement d’un secteur à l’autre et d’une entreprise à l’autre.

Comment les entreprises peuvent-elles atténuer les risques et orienter efficacement leur numérisation et la décarbonisation vers un avenir incertain? Comment les décideurs politiques européens peuvent-ils faciliter la création de modèles d’entreprise et d’écosystèmes industriels durables et compétitifs?

Il ne fait aucun doute que la gestion des évolutions bouleversantes de la numérisation et de la décarbonisation en vue d’une «résilience à l’avenir» de nos économies exige de repenser les processus de production et nécessite des efforts concertés entre les entreprises au sein des secteurs industriels, des États membres, des régions et des institutions de l’UE et entre ceux-ci. Des conditions adéquates sont nécessaires pour que les entreprises de toutes tailles puissent prospérer et se développer. Par conséquent, les stratégies politiques doivent être définies clairement et en temps utile, tout en associant toutes les parties prenantes concernées au processus de consultation sur les meilleures voies possibles pour réaliser la transformation.

Le webinaire sera structuré en deux sessions consacrées respectivement à la décarbonisation et à la numérisation et vise à élaborer des recommandations politiques visant à relever les défis posés par ces évolutions perturbantes et leur incidence sur la compétitivité des économies européennes au-delà de la COVID-19.

Ce séminaire en ligne est organisé dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’UE.

Session 1 —Décarbonisation & mondialisation (le pacte vert pour l’Europe)

Il reste à voir si le pacte vert de l’UE débouchera effectivement sur la création d’un nombre suffisant de nouveaux modèles économiques et d’écosystèmes industriels durables et compétitifs.

Dans cette section, il convient d’aborder les questions suivantes:

  • Quelle est l’incidence de l’ambitieuse politique climatique de l’UE à l’horizon 2030 pour les entreprises? Offrent-ils suffisamment de produits, de procédés et d’innovations favorables au climat pour rester compétitifs face aux concurrents subventionnés par l’État et aux stratégies de dumping?
  • Quelles sont les incitations appropriées, dans le cadre du pacte vert, à investir dans des technologies et des produits respectueux du climat et à utiliser des combustibles non fossiles?
  • Comment les politiques climatiques ont-elles une incidence sur les structures des entreprises et les modèles commerciaux (pertes potentielles de ventes, arrêt des produits, changements de produits)?
  • Avons-nous les bons experts pour transformer le pacte vert en une véritable réussite économique?
  • La numérisation peut-elle contribuer à la décarbonisation et à une utilisation plus efficace des ressources?

Session 2 —Numérisation & mondialisation

Les normes numériques seront cruciales pour le tissu et la structure du futur ordre mondial. La fixation de ces normes devrait être le principal objectif de l’UE.

Dans cette section, il convient d’aborder les questions suivantes:

  • Comment l’UE peut-elle aborder les politiques excessives de la Chine en matière de collecte de données (mesures de localisation des données), telles que le système de crédit social des entreprises (SCS), qui inclut également les entreprises étrangères faisant l’objet d’un suivi par l’intermédiaire du «Enterprise Credit Information Public System»?
  • Comment l’UE peut-elle aider les entreprises européennes qui pourraient être victimes de censure, d’espionnage ou de vol de DPI?
  • La stratégie «China Standards 2035» (= «route numérique de la soie») vise à élaborer de nouvelles normes et règles pour les produits numériques et les technologies futures, non seulement pour le marché chinois, mais aussi pour la sphère d’influence et de dominance chinoise croissante en Afrique et en Asie. Comment l’UE devrait-elle réagir à ces activités, y compris en ce qui concerne les exportations européennes et l’accès à ces marchés?
  • L’environnement réglementaire européen est-il moins favorable à l’économie numérique que l’approche américaine?

Downloads

Programme - De-carbonisation and digitalisation in the context of globalisation