Workshop 3: Des volontaires et bénévoles pour la prospérité

This page is also available in

16 mars 2022 – 10:00-12:00

Organisé par le Centre européen du volontariat (CEV) et Volonteurope en coopération avec la section «Emploi, affaires sociales et citoyenneté» (SOC) et la section «Union économique et monétaire et cohésion économique et sociale» (ECO) du CESE


Live streaming: https://youtu.be/VCe576oMuys


Projet de programme

Atelier animé par Piotr Sadowski, secrétaire général, Volonteurope

  • 10 h 00 — 10 h 05 Ouverture par Laurențiu Plosceanu, président de la section SOC
  • 10 h 05 — 10 h 15 «L’avis du CESE sur Le bénévolat et le volontariat: les citoyens construisent l’avenir de l’Europe et l’Année européenne des bénévoles et des volontaires 2025», présentation par Krzysztof Pater, membre du CESE
  • 10 h 15 — 10 h 20 Réaction d’Andris Gobiņš, membre du CESE
  • 10 h 20 — 10 h 35 Blueprint for Volunteering in Europe 2030 («Plan directeur du bénévolat et du volontariat européen à l’horizon 2030»), présentation par Gabriella Civico, directrice du CEV (à distance), et George Thomson, vice-président du CEV
  • 10 h 35 — 10 h 40 Pause
  • 10 h 40 — 11 h 40 Table ronde sur le volontariat et le bénévolat intergénérationnel et parmi les personnes âgées
    • Frances Brace («grand-marraine» volontaire) et Tekle Berihu («petit-filleul» migrant), programme «Grandmentors», Royaume-Uni
    • Jacques Van Egten, président, Confederation of European Senior Expert Services — CESES (réseau européen d’experts seniors)
    • «Le bénévolat et le volontariat familial», Marta Hauser, experte associée chargée de la promotion et de l’analyse des politiques publiques, Croatian Volunteer Development Centre — CVDC (Centre croate pour la promotion du volontariat) (à distance)
    • Philippe Seidel, AGE Platform Europe (plateforme européenne des personnes âgées)
  • 11 h 40 — 11 h 55 «L’importance des bénévoles et des volontaires pour la prospérité régionale et locale en Europe», Monika Chabior, maire adjointe de Gdansk (à distance)
  • 11 h 55 — 12 h 00 Conclusions et clôture

Note conceptuelle

L’année 2021 a marqué le 10e anniversaire de l’Année européenne du volontariat 2011 (AEV 2011). Depuis 2012, le bénévolat et le volontariat n’ont été mentionnés que de temps à autre dans les documents officiels de l’Union, mais le rôle et la contribution du bénévolat, du volontariat et de la solidarité au sein de l’Union européenne ont connu un regain d’intérêt et d’attention grâce au lancement du corps européen de solidarité, associé à la réponse très visible et déterminante des bénévoles et volontaires face aux besoins nés de la pandémie de COVID-19. Néanmoins, cette valorisation du bénévolat et du volontariat doit perdurer après que nous serons enfin sortis de la pandémie et, surtout, outre le corps européen de solidarité, les autres infrastructures de bénévolat et de volontariat doivent faire l’objet d’une reconnaissance pleine et entière et bénéficier de solides investissements, tant au niveau européen qu’au niveau des États membres, si nous voulons vivre dans une Europe où la prospérité de l’Union profite à tous.

Les bénévoles et volontaires jouent un rôle crucial dans la réalisation de chacun des objectifs de développement durable des Nations unies, et sont issus de tous les milieux sociaux et de toutes les tranches d’âge. Lors du débat sur l’avenir de l’Europe, les décideurs politiques devront garder à l’esprit que l’Union de demain ne sera pas seulement façonnée par les responsables politiques ou les instances officiellement constituées, mais aussi par des millions de citoyens — des bénévoles et des volontaires qui, jour après jour, consacrent de leur temps et de leur énergie pour œuvrer au bien commun dans un élan de solidarité altruiste.

En 2021, parmi les actions liées au 10e anniversaire de l’AEV 2011 (#EYVplus10), le Centre pour le volontariat européen a publié le nouveau Plan directeur du bénévolat et du volontariat européen à l’horizon 2030, que Volonteurope et d’autres acteurs clés ont adopté eux aussi. Toujours en 2021, le CESE a adopté un nouvel avis intitulé Le volontariat: les citoyens construisent l’avenir de l’Europe, tandis qu’une nouvelle étude sur le volontariat en Europe, commandée par le CESE, a aussi été publiée.

Comme en témoignent les initiatives ci-dessous, le CESE continue d’apporter d’importantes contributions au débat sur le bénévolat et le volontariat en Europe, ainsi qu’il l’a déjà fait par le passé:

  1. L’avis du CESE de 2006 sur Les activités volontaires: leur rôle dans la société européenne et leur impact;
  2. L’avis du CESE de 2013 intitulé Outils statistiques pour mesurer le bénévolat;
  3. La conférence du groupe III qui s’est tenue en 2011 à Varsovie, dans le cadre de l’Année européenne du volontariat (nombre des recommandations issues de cette conférence ont été intégrées par la présidence polonaise dans les conclusions du Conseil, en guise de bilan de cette Année);
  4. La prochaine conférence du groupe «Diversité Europe» en Pologne (initialement prévue en mars 2020 et reportée à 2022) sur Le rôle du volontariat dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies.

Cet atelier abordera un certain nombre de sous-thèmes:

  • Évaluer les politiques et les financements en faveur du bénévolat et du volontariat au titre du Fonds pour la relance «Next Generation EU», et sa contribution à la prospérité.
  • Examiner les moyens de mieux mesurer la valeur du bénévolat et du volontariat pour la prospérité en Europe, et ainsi disposer d’une base factuelle plus solide pour appuyer les stratégies actuelles et futures.
  • Comprendre la contribution économique du volontariat au processus de relance et à l’accroissement de la prospérité.
  • S’intéresser au volontariat axé sur la démocratie et la citoyenneté active, en ce qu’il véhicule les valeurs européennes qui contribuent à la prospérité future de l’Union, notamment grâce à l’inclusion active des populations migrantes déjà établies comme des nouveaux arrivants.