You are here

Migration et asile

L’un des grands objectifs de l’Union européenne est de se doter d’une politique prospective et globale, fondée sur la solidarité, en matière de migration et d’asile. La politique migratoire vise à établir une approche équilibrée dans le traitement de l’immigration tant régulière qu’irrégulière.

La société civile organisée joue un rôle essentiel en apportant une dimension sociale et une valeur ajoutée aux politiques européennes en matière d’immigration. Elle contribue également, par le soutien qu’elle apporte aux réfugiés et aux migrants, à une gestion plus humaine de la migration et à une intégration réussie des nouveaux arrivants. L’intégration sociale de ces derniers ne peut se faire que sur le terrain, par exemple sur le lieu de travail, à l’école ou dans diverses organisations.

Les questions relatives à la migration sont traitées par la section «Emploi, affaires sociales et citoyenneté» (section SOC) ou par la section «Relations extérieures» (section REX). Un groupe d’étude permanent sur l’immigration et l’intégration (IMI), composé de 21 membres et rattaché à la section SOC, organise des manifestations axées sur le rôle de la société civile dans la gestion de la migration et l’intégration.

La section SOC fait aussi office de secrétariat pour le Forum européen sur la migration (FEM), que le CESE organise en collaboration avec la Commission européenne. Ce Forum est une plateforme de dialogue entre la société civile et les institutions européennes qui traite des questions liées à la migration, à l’asile et à l’intégration des ressortissants de pays tiers. Il se déroule au moins une fois par an et réunit des représentants des organisations de la société civile, des collectivités locales et régionales, des États membres et des institutions de l’Union européenne.