You are here

Emploi

Dans le contexte de la modeste reprise économique de ces dernières années, le taux d’emploi global a augmenté dans l’Union européenne, tandis que le chômage a décru. En revanche, les taux actuels de chômage de longue durée et de chômage des jeunes demeurent inacceptables. La première priorité de l’Europe doit être de créer des emplois plus nombreux et de qualité. La situation est rendue particulièrement complexe par la présence de facteurs structurels de changement, tels que l’innovation technologique et la mondialisation, qui présentent autant de possibilités que de défis pour le marché de l’emploi.

La politique de l’emploi relève en premier lieu de la compétence des États membres. Toutefois, l’Union européenne travaille en collaboration avec eux pour mettre en place une stratégie coordonnée: la stratégie européenne pour l’emploi. L’Union européenne encourage la coopération entre les États membres. Elle soutient et évalue leurs efforts, principalement dans le cadre du semestre européen, des lignes directrices pour l’emploi et du suivi des politiques nationales (rapports conjoints sur l’emploi, programmes nationaux de réforme et recommandations par pays).

La Commission européenne a l’obligation de consulter le CESE sur les questions relatives à l’emploi. Le CESE adopte des avis sur toutes les principales initiatives prises au niveau de l’Union européenne (par exemple le socle européen des droits sociaux, les lignes directrices sur l’emploi, le train de mesures concernant l’emploi ou la garantie pour la jeunesse).

Les questions relatives à l’emploi sont habituellement traitées par la section «Emploi, affaires sociales et citoyenneté» (section SOC) et, de manière plus spécifique, par son observatoire du marché du travail, qui analyse les tendances et les défis du marché du travail et de la main-d’œuvre en Europe.