You are here

Position papers

Displaying 1 - 10 of 49

Pages

Published in: 
2017
Position paper
4

L’union de l’énergie est l’un des dix domaines d’action prioritaires de la Commission européenne sous la présidence de Jean-Claude Juncker. La stratégie pour l’union de l’énergie a été lancée en février 2015. Le CESE a suivi de près le processus de l’union de l’énergie. Le Comité a élaboré 22 avis en lien direct avec l’initiative de l’union de l’énergie, portant tant sur des aspects généraux tels que la construction de l’union de l’énergie que sur des questions sectorielles couvrant les propositions politiques dans chacune des cinq dimensions.

Published in: 
2017
Position paper
4

 

 

L'UE jouit d'un statut de puissance commerciale mondiale. Elle est donc idéalement placée pour façonner le développement d'un système commercial mondial fondé sur des règles et influer sur sa croissance extérieure.

 

 

Published in: 
2016
Position paper
4

La société civile a joué un rôle clé dans le cadre de cette crise migratoire en contribuant à une gestion plus humaine de la situation. Sans l’intervention de plusieurs ONG, associations caritatives et citoyens, la tragédie humanitaire à laquelle de nombreux pays européens ont été confrontés aurait pu être bien pire. La position du CESE sur les migrations …

Published in: 
2016
Position paper
4

La transition vers une économie circulaire est un impératif si nous voulons protéger notre planète, mais aussi accroître la compétitivité de l’industrie européenne. Il s’agit d’un processus de longue haleine qui nécessitera de nombreuses initiatives aux niveaux européen, national et régional. Les entreprises voient l’économie circulaire comme une opportunité. L’«écologisation» est bénéfique non seulement pour l’environnement, mais aussi pour les entreprises, car elle permet de réelles économies pour ce qui est des matières premières, de l’eau et de l’énergie.

Published in: 
2016
Position paper
4

Le transport routier est une composante essentielle du marché unique de l’UE et de l’économie de l’Union dans son ensemble. Il s’agit par ailleurs d’un secteur économique fondamental à part entière, qui emploie environ 5 millions de personnes dans l’Union, génère près de 2 % du PIB de l’UE et influe directement sur la qualité de vie de millions de citoyens européens. Le secteur européen du transport routier s’est sensiblement développé au fil des ans, au bénéfice du commerce, de l’économie et de la libre circulation.

Published in: 
2016
Position paper
2

En 2011, la Commission a adopté le livre blanc Feuille de route pour un espace européen unique des transports – Vers un système de transport compétitif et économe en ressources dans le contexte de la stratégie de croissance de l’Union pour 2020.

L’objectif général de cette feuille de route consiste à élaborer une stratégie à long terme visant à rendre plus efficace, sûr et sécurisé le système de transport de l’Union européenne (UE).

Published in: 
2016
Position paper
2

Le potentiel économique de l’économie numérique, qui constitue l’un des secteurs en mesure de contribuer à dynamiser la croissance et à créer des emplois, est indéniable. La concurrence numérique améliore les entreprises en les rendant plus productives et plus concurrentielles dans un futur marché mondialisé. Dans le même temps, les technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent faire baisser les coûts tant pour les entreprises privées que pour les pouvoirs publics, améliorer l’accès à de nouveaux marchés et faciliter la création d’entreprises.

Published in: 
2016
Position paper
2

Le passage d'une économie linéaire reposant sur le modèle «extrairetransformer- utiliser-jeter» à une économie circulaire axée sur l'écoconception et fondée sur le modèle «fabriquer-utiliser-réutiliserrefabriquer- réparer» dans lequel rien n'est gaspillé, est un défi crucial pour l'Europe.

Published in: 
2016
Position paper
6

La publication décrit les priorités du Groupe des employeurs pour la période 2016-2018, notamment: une culture renforcée de l'entrepreneuriat, l'achèvement du marché unique, une politique industrielle efficace et tournée vers l'avenir, la compétitivité pour plus d'emplois et un rôle important de l'Europe dans le monde. Il s'agit des principes que le Groupe  défend pour la période 2016-2018 afin de promouvoir un avenir plus dynamique et plus compétitif pour une UE qui puisse générer de la croissance, des emplois et de nouveaux investissements.

Published in: 
2016
Position paper
4

Le présent document est un résumé du séminaire de deux jours organisé les 26 et 27 octobre 2015 par le groupe des Employeurs et ses partenaires: Coldiretti, Confindustria, Confcommercion et l'AICE (Association italienne du commerce extérieur). Le premier jour de discussion était consacré au rôle du commerce international dans la réindustrialisation de l’Europe. Le deuxième jour, les participants ont surtout abordé la fabrication des denrées alimentaires, l’innovation et l’économie circulaire.

Pages