Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président Elections européennes 22-25 mai 2014 - Agir. Réagir. Accomplir.

Your Europe Your Say 2014 L'enjeu c'est l'Europe, c'est vous !   Logo of CESlink - Online cooperation between Economic and Social Councils Présidence grecque du Conseil de l'Union européenne 2014EMAS Registre des documents
ISO 14001 certified - Vinçotte Valid XHTML 1.0 Transitional

Avis du CESE: Initiative sur les perspectives d'emploi des jeunes

12 Jul 2012
Adopté Références: CESE 1579/2012 - SOC/450 Referral - COM(2011) 933 final Rapporteur: Jasiński (Travailleurs - GR II / Pologne) Session plénière: 482 - 11 Jul 2012 - 12 Jul 2012 (Synthèse session plénière) OJ C 299, 04.10.2012, p. 97-102

Communication de la Commissioon au Parlement européen, au Conseil, au Comité économique et social européen et au Comité des régions - Initiative sur les perspectives d’emploi des jeunes

Points clés

Le CESE souligne l'utilité de l'initiative sur les perspectives d'emploi des jeunes et est prêt à participer à la mise en œuvre de cette initiative en coopérant avec les partenaires sociaux et les organisations de la société civile et en menant des actions conjointes avec les parties intéressées en vue de la promouvoir.

La politique d'austérité de l'UE et l'absence d'une politique de croissance claire et généralement reconnue peuvent compromettre le succès de l'initiative sur les perspectives d'emploi des jeunes, il convient dès lors d'accorder une importance essentielle à la mise en place d'un cadre économique et financier idoine.

Compte tenu des différences de situation entre filles et garçons, le CESE souligne l'importance d'une éducation, d'une formation et d'une orientation professionnelle adéquates.

Le CESE estime opportun de soutenir la première expérience professionnelle et la formation "sur le tas" et est aussi d'avis que les contrats d'apprentissage et les stages de qualité de même que les programmes de volontariat, représentent pour les jeunes un important moyen d'acquérir des compétences et une expérience professionnelle.

Il conviendrait que le premier emploi soit assorti de la garantie de normes de travail minimales.

Il convient d'appuyer l'initiative intitulée "Garantie pour la jeunesse" en menant une politique active du marché de l'emploi, permettant de combler l'écart entre le système d'enseignement et de formation et le marché de l'emploi.

Afin d'affronter une situation des jeunes sur le marché de l'emploi que la crise a gravement détériorée, le CESE propose de:

  • poursuivre des objectifs ambitieux de l’UE en matière d’emploi des jeunes;
  • mettre en œuvre de manière cohérente la "garantie pour la jeunesse" dans tous les pays de l'UE;
  • allouer davantage de moyens de l'UE, plus facilement accessibles, pour les pays particulièrement touchés;
  • assurer des moyens accrus dans le nouveau budget de l'UE pour lutter contre le chômage des jeunes;
  • assurer un meilleur accès des jeunes aux prestations de soutien en cas de chômage;
  • lutter contre le travail précaire et les formes de travail non réglementées dans le secteur de l'apprentissage et des stages;
  • imposer le système dual d'apprentissage en tant que modèle dans l'UE.

La création de nouveaux emplois de haute qualité doit rester une priorité.