Voisins de l’Est

This page is also available in

Les activités du CESE en ce qui concerne les voisins européens de l’Est associent l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine. L’objectif principal du CESE en ce qui concerne les pays européens voisins de l’Est consiste à renforcer les relations avec les organisations de la société civile de la région et à les associer à un dialogue auquel participent leurs décideurs politiques nationaux et la société civile organisée de l’Union européenne.

Les principaux mécanismes de coopération avec la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine sont les plateformes de la société civile qui complètent les organes politiques existant dans le cadre des accords d’association que l’Union européenne a passés avec ces pays. Les plateformes permettent aux organisations de la société civile de l’Union et des pays partenaires de suivre le processus de mise en œuvre et de préparer leurs recommandations aux autorités compétentes.

Du côté de l’Union, ces plateformes comprennent des membres du CESE ainsi que des représentants de grands réseaux européens de la société civile. Du côté des pays partenaires, ils représentent un large éventail d’organisations de la société civile. La composition des plateformes est fondée sur une représentation équilibrée de tous les groupes d’intérêt (organisations d’employeurs, syndicats et groupes d’intérêts divers).

Au sein du CESE, le comité de suivi «Voisins européens de lEst» a été créé en 2004 en tant qu’organe spécialisé chargé des relations avec la société civile dans les pays voisins de l’Est. Le comité de suivi se réunit généralement quatre fois par an et ses membres participent activement aux activités du partenariat oriental, comme les plateformes multilatérales du partenariat oriental et le forum de la société civile du partenariat oriental.

Displaying 1 - 2 of 2
04/10/2019
News

Le 26 septembre, le Comité économique et social européen (CESE) a adopté un avis d’initiative pour célébrer le 10e anniversaire du partenariat oriental. Le CESE reconnaît, dans son avis, les réalisations importantes accomplies dans le cadre de cette initiative, mais réclame également de nouvelles réformes en matière de démocratisation et de libertés fondamentales. L’avis insiste sur la nécessité de renforcer le rôle de la société civile et d’offrir aux États du partenariat oriental des perspectives crédibles d’adhésion à l’UE.

09/11/2016
News

La 3e réunion de la plateforme de la société civile UE-Ukraine tenue à Kiev les 8 et 9 novembre était centrée sur la réglementation du marché du travail, la législation et les pratique en matière de lutte contre la discrimination en Ukraine et aussi sur l’évaluation de l’état d’avancement des réformes entreprises dans le cadre de l’accord d’association.