Santé

This page is also available in:

  • Le Comité économique et social européen (CESE) décerne cette année son emblématique prix de la société civile à des projets sans but lucratif qui favorisent le bien-être mental des Européens.

  • Young people's mental health is being increasingly compromised by the excessive use of social media, concerns about climate change and a sense of powerlessness. This is a "political" issue for the EU because it can often be linked to the labour market and housing situation facing young people

  • Alors que la santé mentale des Européens se détériore, le CESE presse les décideurs politiques à l’échelon de l’Union européenne et de ses États membres d’en faire une priorité absolue.

  • Reference number
    28/2023

    Organisations de la société civile, particuliers et entreprises privées peuvent désormais soumettre leurs projets à but non lucratif dans l’espoir de décrocher ce prix du CESE, axé sur le soutien au bien-être mental des Européens

  • HIV prevention, continuum of care and eradicating discrimination remain critical to tackle the ongoing global public health crisis, says EESC

     

  • Healthcare must be people-centred and valued as a social investment, not a 'cost', concluded a conference organised by the Civil Society Organisations' Group of the EESC at the House of Europe in Stockholm on 25 May 2023. For this to happen it is necessary to change mindsets socially, economically and politically. Building on cooperation during the COVID-19 pandemic, EU Member States need to join forces to build resilient and sustainable health and care systems that leave no one behind and value the work of care workers, civil society organisations and volunteers.

  • Inaugural speech at the conference 'Health, Care and Prosperity after Covid-19: Swedish and European Perspectives', Stockholm, 25 May 2023

  • Reference number
    22/2023

    À l’occasion de l’édition 2023 de la Journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail, le Comité économique et social européen demande à la Commission européenne d’adopter une législation contraignante pour prévenir les risques psychosociaux au travail. Les preuves s’accumulent, montrant que le travail précaire fait payer un lourd tribut aux travailleurs sur le plan de leur santé mentale. Le CESE a lancé son appel lors de sa session plénière tenue hier, qui était présidée pour la première fois par M. Oliver Röpke, tout nouvellement élu à la tête du Comité.

  • the EESC proposes:

     

    • The EESC proposed to make sure that the relevant European and national legislation is fully implemented and enforced so as to reduce precarious work and the prevalence of the associated mental health problems;
    • to adopt specific legislation on preventing psychosocial risks at EU level;
    • to combat identified work-related psychosocial risks at the source.

     

  • Les inégalités persistantes en matière de santé expliquent en grande partie le taux de mortalité deux fois plus élevé des personnes handicapées, qui meurent en moyenne 10 à 20 ans plus tôt que les personnes sans handicap. Des traitements exorbitants, des transports et des infrastructures de santé inaccessibles, la stigmatisation, mais aussi le manque de formation adéquate du personnel de santé sur les questions liées au handicap, figurent en tête de liste des obstacles qui créent ces inégalités.