Pays ACP et Afrique

This page is also available in

De la première convention de Lomé (1975) à l’accord de Cotonou (2000-2021), les partenariats UE-ACP ont régi les relations entre l’Union européenne et 79 pays du groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), devenu récemment l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP).

Durant toute cette période, le CESE, en coopération avec la société civile des pays ACP, a milité pour que soit reconnu le rôle essentiel joué par les opérateurs non étatiques dans le processus de développement. Cette reconnaissance est intervenue dans l’accord de Cotonou, qui a chargé le  CESE d’organiser des activités et des consultations avec les milieux économiques et sociaux des pays ACP et de l’Union pour recueillir les points de vue de la société civile organisée et lui permettre de faire entendre sa voix. L’objectif était de promouvoir les échanges ainsi que de fournir des recommandations sur les questions et politiques présentant un intérêt pour les relations ACP-UE, à transmettre ensuite officiellement aux dirigeants de l’UE et des pays ACP.

Concrètement, les activités du CESE liées aux relations entre l’UE et l’OEACP sont menées principalement sous l’égide d’un comité de suivi UE-ACP, de nature inclusive, composé de membres du CESE et de délégués représentant les milieux économiques et sociaux des pays ACP.

Le comité de suivi UE-ACP entretient des contacts réguliers avec les représentants de la société civile dans les pays ACP à différents niveaux par:

  • des réunions régulières du comité de suivi UE-ACP;
  • des séminaires régionaux dans des pays ACP, offrant un espace pour examiner des thèmes d’intérêt commun avec des représentants de la société civile, dans des régions différentes à chaque fois;
  • des rencontres générales triennales des milieux économiques et sociaux ACP-UE à Bruxelles.

Le CESE entretient également des contacts réguliers avec les représentants des milieux économiques et sociaux de l’Union africaine dans le cadre de la stratégie commune UE-Afrique. Il se réunit notamment sur une base annuelle avec le réseau des acteurs économiques et sociaux UE-Afrique.

Depuis de nombreuses années, le CESE maintient des contacts réguliers avec l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et présente un rapport sur ses activités lors des sessions de l’assemblée plénière.

Le CESE est également en étroite relation avec les organisations internationales d’employeurs, de travailleurs, d’agriculteurs, de coopératives et de consommateurs. Ces organisations désignent les représentants ACP conviés aux réunions tenues par le CESE, y compris celles du comité de suivi UE-ACP.

Displaying 1 - 2 of 2
02/12/2019
News

Le 22 novembre, les participants au 17séminaire régional des milieux économiques et sociaux ACP-UE ont adopté une déclaration soulignant le potentiel de l’économie bleue en tant que facteur clé de développement dans de nombreux pays d’Afrique orientale et australe. Cette manifestation, organisée par le CESE à Maurice, a également été l’occasion pour les représentants de la société civile d’appeler à un rôle accru de la société civile dans la négociation des accords de partenariat économique et des accords de partenariat bilatéraux dans le domaine de la pêche durable (APPD), et de reconnaître le rôle joué par les milieux économiques et sociaux africains et européens dans le développement des infrastructures.