Gouvernance économique

This page is also available in:

Displaying 1 - 4 of 4
  • Le vendredi 14 avril 2023, la section NAT organise une audition publique "Vers un Conseil européen de la politique alimentaire / Système alimentaire durable" pour enrichir l'avis d'initiative NAT/892- Vers un Conseil européen de la politique alimentaire en tant que nouveau modèle de gouvernance dans le futur cadre de l’UE pour des systèmes alimentaires durables, afin de recueillir les points de vue des organisations de la société civile qui travaillent sur ces questions.

  • -
    L’UE comme moteur d’une prospérité partagée – la société civile pour une économie au service des personnes et de la planète

    Alors que l’Europe et ses sociétés sont toujours aux prises avec la pandémie de COVID-19 et que la conférence sur l’avenir de l’Europe entre dans sa phase de conclusion, le CESE organisera ses Journées annuelles de la société civile au mois de mars 2022. Comme d’habitude, cette conférence phare de la société civile rassemblera citoyens individuels, société civile organisée et institutions européennes dans le cadre d’un processus inclusif visant à relever un certain nombre de grands défis sociétaux auxquels l’Union est aujourd’hui confrontée pour définir son avenir.

  • Alors que nous sortons de la pandémie, nous sommes invités à jouer activement un rôle de premier plan dans l'élaboration d'une nouvelle vision commune pour l'UE.

    Ce qui est sûr, c'est que l'avenir de l'Europe est intimement lié à celui de son industrie : des ambitions fortes nécessitent des entreprises fortes et innovantes qui ont les moyens de répondre aux besoins de la transition numérique et verte tout en renforçant la compétitivité de l'UE.

    C'est pourquoi le Groupe des Employeurs a décidé d'organiser son événement phare dans le cadre du CoFoE en abordant ces sujets avec un certain nombre de représentants d'entreprises innovantes, et avec la participation spéciale d'Herman Van Rompuy, Président émérite du Conseil européen.

    Cet événement sera également l'occasion de discuter de nombreuses propositions incluses dans le manifeste du groupe des employeurs intitulé « Mettre l’Union en capacité d’agir  » adopté en octobre.

  • L’Europe et ses États membres doivent contribuer au bien-être de leurs citoyens, ce qui ne peut se faire qu’au moyen d’investissements et d’emplois. Cela signifie que l’incidence que les taxes et les mesures fiscales ont sur les investissements, l’emploi, le commerce et la croissance doivent être mis au cœur du débat.

    Si l’OCDE souligne que toutes les taxes sont susceptibles de décourager la croissance, son analyse des structures fiscales a mis en évidence que les impôts sur les sociétés sont la forme d’imposition la plus préjudiciable à la croissance économique. Des études empiriques confirment l’existence d’une relation négative entre l’impôt sur les sociétés et la croissance économique.

    Afin d’encourager un débat plus large et plus équilibré sur la fiscalité, le groupe des employeurs a demandé au CESE de commander, en 2018, une étude intitulée «Le rôle des impôts sur l’investissement pour favoriser la création d’emplois dans l’Union — Une évaluation des évolutions récentes dans le domaine de l’impôt sur les sociétés».

    Le but de ce séminaire est de présenter les résultats de l’étude et de débattre de l’incidence que diverses taxes et règles fiscales ont sur les investissements et les emplois. Le débat pourrait déboucher sur la recommandation de mesures et d’actions politiques permettant de contribuer à promouvoir la croissance et la création d’emplois.

Displaying 1 - 4 of 4