Égalité entre les hommes et les femmes

This page is also available in:

  • Les participants à un débat au CESE dressent le bilan de la situation et débattent des mesures à prendre

  • Reference number
    37/2019

    Date limite d’introduction des candidatures: le 6 septembre 2019.

    Le Comité économique et social européen invite les organisations de la société civile et les citoyens de toute l’Union européenne à présenter leur candidature à son prix phare de la société civile. Cette année, le prix récompensera les initiatives qui luttent contre les stéréotypes de genre, en promouvant l’égalité des chances entre les femmes et les hommes et leur égalité de traitement dans tous les domaines de la vie économique et sociale.

  • CSP 2019 logo
    Reference number
    28/2019

    Le Comité économique et social européen (CESE) a lancé son prix de la société civile 2019, dont le thème cette année est «Davantage de femmes dans la société et l'économie européennes». Le prix récompensera des initiatives et des projets innovants visant à lutter pour l’égalité des chances entre les femmes et les hommes et leur égalité de traitement dans toutes les sphères de la vie économique et sociale.

  • En dépit des avancées générales réalisées dans ce domaine, au rythme actuel, il faudra plus de cent ans pour que les femmes deviennent les égales des hommes en Europe, affirme le Comité économique et social européen (CESE)

    .

  • "Women: the largest disruptive force in business", Rick Zednik, Madi Sharma

    Chaque année, l’écart entre le taux d’emploi des femmes et celui des hommes fait perdre 370 milliards d’euros à l’Europe. De plus, il est statistiquement prouvé que les entreprises dont les conseils d’administration présentent une plus grande mixité hommes-femmes sont plus performantes. Dès lors, pourquoi le rattrapage de l’écart économique entre les femmes et les hommes au niveau mondial devrait-il encore prendre 217 ans, comme l’estime le Forum économique mondial?

  • Selon le CESE, des approches différentes et globales sont nécessaires pour lutter contre les inégalités entre les sexes

    L’écart numérique entre les hommes et les femmes résulte de la discrimination envers les femmes, qui débute dès le plus jeune âge, souligne le Comité. Dans son avis exploratoire sur ce thème, élaboré à la demande du Parlement européen, le CESE propose une approche à plusieurs niveaux et réclame des politiques globales s’attaquant à différentes sources d’inégalité.

  • Dans le cadre de la Semaine européenne de l'égalité des genres et dans le cadre de sa réunion de section, la section NAT organisera un débat public sur l'égalité des genres et la jeunesse en milieu rural.

  • Causes, conséquences et solutions politiques

    La section ECO du CESE a orgnisé un débat public intitulé : « Inégalité entre les sexes dans l’accès aux marchés financiers. Causes, conséquences et solutions politiques » afin de présenter les points de vue des différents acteurs et de discuter des disparités entre les hommes et les femmes dans l’accès au financement et l’investissement

  • Afin de préparer un avis sur le "Renforcement du rôle et de l'indépendance des organismes pour l'égalité de traitement", le Comité économique et social européen organise une audition publique hybride.

    Les organismes de promotion de l’égalité luttent contre la discrimination au niveau national par la prévention et l’assistance aux victimes. Toutefois, leurs tâches et leurs ressources varient considérablement d’un pays de l’UE à l’autre, ce qui se traduit par des niveaux d’efficacité différents. 

    L’audition portera sur la manière d’améliorer les pouvoirs des organismes de promotion de l’égalité afin de mieux lutter contre la discrimination, en recueillant les contributions des institutions, des partenaires sociaux et d'autres organisations de la société civile.

  • Audition du Groupe Droits fondamentaux et état de droit

    Les développements récents aux États-Unis et dans certains pays européens ont montré que les droits acquis par les femmes ne sont pas irréversibles. Ceci s'applique particulièrement à la santé et aux droits sexuels et reproductifs. Ces questions relèvent des droits individuels mais aussi de la santé publique, car les services de santé sexuelle et reproductive sont un élément essentiel d'une offre globale de soins de santé. Les débats de société sur les questions tendent de plus en plus à la polarisation, au détriment des femmes qui peuvent être privées de leur choix libre et éclairé. L'audition recueillera le point de vue de la société civile sur ces développements.