Crise financière

This page is also available in

Displaying 61 - 70 of 149

Pages

Opinion
Adoptés on 16/10/2013
Référence: 
SOC/494-EESC-2013-6069
Session plénière: 
493 -
Oct 16, 2013 Oct 17, 2013

Le Comité se félicite de l'attention accrue accordée à l'investissement social, à une utilisation plus ciblée des fonds européens en faveur de l'emploi et de la solidarité, à l'initiative consacrée à l'emploi des jeunes et à la "garantie jeunesse", ainsi qu'à une meilleure mobilité transfrontalière. De même, il se félicite de ce qu'un renforcement du dialogue social soit prévu dans le cadre du semestre européen.

Avis du CESE: Avis du CESE: La dimension sociale de l'Union économique et monétaire

Opinion
Adoptés on 11/07/2013
Référence: 
CCMI/108-EESC-2013-1094

Une politique industrielle cohérente nécessite une bien meilleure gouvernance - la position du CESE. Le CESE se félicite vivement de l'attention portée à l'industrie européenne, telle qu'elle est mise en exergue par la Commission dans la mise à jour de sa politique industrielle d'octobre 2012. Le présent avis réclame un changement de mentalité dans les États membres (EM) et au Conseil de l'UE. Il souligne la nécessité de prise de décision cohérente sur un large éventail de questions, et une gouvernance efficace au niveau européen. C'est alors seulement que la politique industrielle peut devenir un élément constitutif d'une initiative de croissance de l'UE dont il reste peu d'actions efficaces

Une industrie européenne plus forte au service de la croissance et de la relance économique. Mise à jour de la communication sur la politique industrielle COM(2012) 582 final

Downloads: 

Infopack CCMI/108

Opinion
Adoptés on 10/07/2013
Référence: 
ECO/347-EESC-2013-2677
Session plénière: 
491 -
Jul 10, 2013 Jul 11, 2013

Le CESE est en faveur d´initiatives qui mettent l'accent sur les investissements productifs et la formation d'actifs corporels et incorporels de longue durée mais appelle la Commission à accorder davantage d'attention à la nécessité de financer des investissements de capitaux plus axés sur l'"utilité sociale". Si les banques sont vraisemblablement appelées à jouer à l'avenir un rôle moins important en tant que fournisseurs de financement à long terme, des perspectives pourraient alors s'ouvrir pour les autres types d'intermédiaires tels que les banques nationales et multilatérales de développement, les investisseurs institutionnels, les fonds souverains et, au premier chef, les marchés obligataires.

Le financement à long terme - secteur des services financiers

Opinion
Adoptés on 23/05/2013
Référence: 
ECO/345-EESC-2013-1768
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

Le CESE souscrit à la proposition de la Commission de créer la première taxe régionale au monde sur les transactions financières (TTF). Le CESE considère que sa mise en œuvre à l'échelon régional (UE-11 +) peut constituer une opportunité exceptionnelle en mesure de favoriser plus tard son application à l'échelle mondiale. Le CESE estime que l'introduction de la taxe dans l'UE11 + favorisera la mise en place d'un marché financier unique. Le CESE estime que pour maximiser l'impact de la taxe sur la croissance économique, il convient d'allouer les recettes récoltées grâce à elle au financement d'un programme d'investissement national et européen, en mesure de garantir une reprise de l'économie et de l'emploi sur le court terme.

Taxe sur les transactions financières - coopération renforcée

Opinion
Adoptés on 23/05/2013
Référence: 
ECO/344-EESC-2013-1767
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

Le CESE salue les propositions de la Commission visant à adapter le cadre réglementaire européen à la lumière des modifications apportées aux normes internationales de prévention et de lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Il approuve également l’inclusion des prestataires de services de jeux d’argent parmi la liste des professionnels soumis à obligations et note que la proposition à l'examen contient un certain nombre d’exigences qui vont au-delà de celles des normes internationals. Le CESE accueille favorablement la proposition d’harmonisation européenne des sanctions applicables mais émet des réserves quant au caractère purement "administratif" des sanctions envisagées.

Avis du CESE: Paquet anti-blanchiment de capitaux

Opinion
Adoptés on 22/05/2013
Référence: 
ECO/334-EESC-2012-1929
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

La crise économique et financière internationale a fait éclater les limites et les contradictions inhérentes à la structure de l'UEM et a enlevé à l'euro son potentiel d'attraction. Le CESE estime que la monnaie unique ne sera viable que si l'on parvient à faire converger les capacités économiques des pays de la zone euro et à accroître la compétitivité globale de celle-ci, objectifs qui demandent un engagement tant économique que politique. Le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance met l’accent sur la stabilité, sans toutefois proposer d’instruments financiers conjoints en faveur de la reprise et de l’emploi. L'Europe doit recommencer à produire de la richesse pour pouvoir la redistribuer, et ce de manière équitable.

Avis du CESE: Où va l'euro ?

Opinion
Adoptés on 22/05/2013
Référence: 
ECO/340-EESC-2013-166
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

Le CESE porte un jugement positif sur la communication de la Commission, qui peut marquer un tournant historique, pour autant que le Conseil veuille bien avoir le courage et la volonté nécessaires pour adopter et mettre en œuvre à bref délai les éléments utiles afin d'atteindre les objectifs indiqués.

Une Union économique et monétaire véritable et approfondie

Opinion
Adoptés on 22/05/2013
Référence: 
ECO/348-EESC-2013-3043
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

Le Comité accueille avec réserve les deux communications de la Commission "Création d'un instrument de convergence et de compétitivité" et "Coordination préalable des projets de grandes réformes des politiques économiques". Le Comité est déçu que les communications donnent peu de précisions complémentaires sur les notions déjà décrites dans le "Projet détaillé", ce qui en rend difficile l'évaluation. Les deux propositions pourraient aider les États membres en difficulté, mais la restauration de la croissance et des capacités pour les zones qui en ont le plus besoin pourraient être contrecarrés ou retardés parce que la préoccupation essentielle est que les mesures prises soient également bénéfiques pour la zone euro dans son ensemble.

Instrument de convergence et de compétitivité/Grandes réformes des politiques économiques

Pages