Coopération administrative

This page is also available in

Displaying 61 - 70 of 80

Pages

07/12/2016
News

Une transposition excessive de la législation européenne au niveau national est préjudiciable au marché unique, augmente les coûts et entrave le développement. De nombreux gouvernements des États membres se servent du processus de transposition pour régler des questions de politique intérieure, ce qui conduit à une «surréglementation». Cette évolution négative a des répercussions néfastes pour les entreprises et devrait donc être contrecarrée autant que possible. Ce que les entreprises attendent, c’est une bonne réglementation, ainsi qu’un cadre juridique cohérent et stable, tant au niveau national qu’européen.

Event

La conférence "Paquet législatif dans le domaine de la lutte contre le blanchiment de capitaux", fera le point sur l'état des lieux et débattra en particulier des propositions législatives proposées par la Commission européenne en juillet 2021 pour renforcer les règles de l'UE en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT). Ces propositions incluent, entre autres éléments, la création d'une nouvelle autorité de l'UE pour lutter contre le blanchiment d'argent, une application complète des règles de LBC/FT de l'UE au secteur des crypto-actifs et une limite européenne de 10 000 € sur des paiements en espèces.

05/10/2021
Event
Bâtir une Europe résiliente - La société civile et les plans nationaux pour la reprise et la résilience

Conférence du Groupe Semestre Européen 2021

31/05/2021
Event
CONFÉRENCE PUBLIQUE

Les activités des organisations du crime organisé telles que le blanchiment d'argent et l'exploitation des fonds publics ont des conséquences sur l'économie, les entreprises et la société. Une crise comme la pandémie de Covid-19 peut être l'occasion pour le crime organisé d'étendre son activité, de gagner du pouvoir et même d'innover pour trouver de nouvelles façons de poursuivre ses objectifs.

10/03/2021
Event
DÉBAT THÉMATIQUE

Après l’apparition de la pandémie de COVID-19, le Comité économique et social européen (CESE) a joué un rôle central pour porter à la connaissance des décideurs politiques les points de vue consensuels de la société civile organisée de l’UE et pour contribuer aux mesures en évolution rapide prises au niveau européen sur le plan de la politique économique, en réponse à la crise.

À cet égard, nous estimons que l’heure est venue pour les institutions de l’Union européenne de prendre des mesures décisives afin d’approuver rapidement ce nouveau dispositif et de mettre en place les mécanismes de mise en œuvre nécessaires aux niveaux européen et national, de sorte que les États membres, citoyens et entreprises les plus durement touchés puissent bénéficier des financements européens correspondants au moment où ils en ont le plus besoin.

19/11/2020
Event

Le débat publique, intitulé «Au-delà du PIB: Mesurer le bien-être et le progrès des sociétés» avec Mme Martine Durand, statisticienne en chef de l’OCDE et coprésidente du Groupe d’experts de haut niveau sur la mesure de la performance économique et du progrès social (HLEG), aura lieu le mardi 4 juin 2019 à partir de 14h30. Il a pour objectif d’explorer les possibilités pour la société civile de soutenir plus activement l’élaboration et la mise en œuvre d’indicateurs socio-économiques autres que celui du PIB. Le rapport du HLEG intitulé Beyond GDP: Measuring What Counts for Economic and Social Performance (Au-delà du PIB: Mesurer ce qui compte pour la performance économique et sociale) servira de point de départ pour la discussion.

04/06/2019
Event

L'audition publique sur le thème «Vers une économie européenne plus résiliente et durable, dotée d’une vision pour achever l’UEM» se tiendra le vendredi 12 avril 2019 à partir de 11 h 30. Y seront débattus, du point de vue de la société civile au sens large, l’avenir de l’économie européenne et les initiatives et décisions politiques qui devront être prises au cours de la prochaine législature et au-delà. Sur la base des conclusions du débat, le CESE élaborera deux avis d’initiative, intitulés «Vers une économie européenne plus résiliente et durable» et «Une nouvelle vision pour achever l’Union économique et monétaire», qui seront transmis au nouveau Parlement européen et à la prochaine Commission européenne.

12/04/2019

Pages