International Trade

This page is also available in

International trade is governed by a complex mixture of global rules agreed under World Trade Organization and bilateral and multilateral agreements. The free trade agreements are having a growing impact on citizens' rights. Under the Lisbon Treaty, EU trade policy must be conducted within the framework of the principles and objectives of the Union’s external action, including promotion of the rule of law, human rights and sustainable development.

We believe that this trend should be a guiding principle in EU trade negotiations and in trade relations. The fact that we at the EESC reconcile the positions and views of business, workers, professionals, farmers, consumers and other important stakeholders contributes real added value. We are in a position to efficiently relay the opinions of civil society and interest groups to international policy-makers both during negotiations and in the implementation of trade agreements. We have set up a Follow-up Committee on International trade to ensure that civil society has a say in the shaping of EU trade policy. We are also managing the Domestic Advisory groups set up under the trade and sustainable development chapters of the EU "new generation" trade agreements. These groups, composed of civil society representatives (from inside and outside the EESC) are responsible for identifying trade and sustainable development-related problems in the implementation of a trade agreement.

Displaying 41 - 50 of 156

Pages

Adoptés on 27/04/2016
Référence: 
REX/465-EESC-0000

La proposition visant à mettre en place un instrument international sur les marchés publics est la réponse apportée par l’Union pour pallier l’absence de conditions équitables en matière de passation de marchés au niveau mondial. Bien que nos marchés publics soient ouverts aux soumissionnaires étrangers, les marchés publics pour des produits ou services étrangers dans les pays tiers demeurent largement fermés en droit ou en fait. L’instrument international proposé a pour but d’encourager les partenaires à entamer des négociations et d’ouvrir les appels d’offres aux soumissionnaires et aux produits de l’Union dans les pays tiers. Une première proposition sur cette question a été présentée en 2012 (COM(2012) 124 final), mais n'a pas donné lieu à un accord au sein du Conseil.

Accès des produits et services des pays tiers au marché intérieur des marchés publics de l'Union

Adoptés on 05/07/2017
Référence: 
TEN/630-EESC-2017
Session plénière: 
527 -
Jul 05, 2017 Jul 06, 2017

Un esprit proactif doit impérativement voir le jour dans les entreprises afin que celles-ci s’ouvrent aux flux croissants de données et développent les capacités nécessaires pour traiter les mégadonnées. Il convient de mettre en place des modèles d’entreprise flexibles et plus adaptables dans le cadre du processus de transformation en cours.

La Commission devrait procéder à une analyse précise de l’état de la situation et des attitudes défensives à l’égard de la libre circulation des données dans les États membres, de manière à supprimer les obstacles injustifiés en adoptant les dispositions juridiques et techniques adéquates. L’élimination des obstacles injustifiés à la libre circulation des données devrait faire partie intégrante d’une politique industrielle à l’échelle européenne. L’ouverture des marchés nationaux devrait également être couverte par le semestre européen.

Avis du CESE: Créer une économie européenne fondée sur les données

Adoptés on 04/05/2011
Référence: 
CCMI/81-EESC-2011-806

Volet extérieur de la politique européenne – La politique commerciale de l'EU prend-elle correctement en compte les intérêts de l'industrie européenne?

Adoptés on 10/12/2014
Référence: 
REX/422-EESC-0000
Session plénière: 
503 -
déc 10, 2014 déc 11, 2014

AVis sur la «Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif aux mesures de sauvegarde prévues à l'accord entre la Communauté économique européenne et la République d'Islande» (texte codifié)

Mesures de sauvegarde prévues à l'accord entre la Communauté économique européenne et la République d'Islande

09/10/2019

«Une économie ouverte et une société ouverte sont des facteurs essentiels de la prospérité, du bien-être et du mode de vie européens», fait valoir la déclaration d’Helsinki sur une Europe ouverte. Cette déclaration a été signée par le groupe des employeurs du CESE, la Confédération des industries finlandaises EK et la Chambre de commerce finlandaise à l’occasion de la conférence «Une Europe ouverte – Comment pouvons-nous tous en tirer profit?», qui s’est tenue le 9 octobre à Helsinki, en Finlande.

14/10/2015

The Employers' Group welcomes the Commission's new trade strategy presented today by Commissioner for Trade, Cecilia Malmström. "The European Commission listened closely to key concerns raised by Civil Society and the strategy represents a positive agenda for business" – stated Jonathan Peel, Member of the Employers' Group and the EESC rapporteur on the review of the EU Trade Policy.

28/10/2015

Renforcer le commerce international profite aux entreprises, aux consommateurs et aux travailleurs. Dans 15 ans, 90 % de la demande mondiale proviendra de l'extérieur de l’UE. Pour cette dernière, il devrait être de ce fait prioritaire de mettre en place une politique commerciale simple et prévisible, car celle-ci constitue l'un des principaux facteurs pour stimuler la croissance et créer de nouveaux emplois.

10/03/2016

Yesterday's seminar at the EESC’s Brussels headquarters discussed strengthening EU-Japan cooperation, dealing with the common challenge of migration and the role of civil society in implementing the EU-Japan FTA. During the seminar, aimed broadly at strengthening ties between the EU and Japan on key issues such as trade and migration, the Vice-President of the EESC Gonçalo Lobo Xavier called for a representative delegation of Japanese civil society organisations to travel to the ...

28/10/2016

Il est indéniable que le commerce joue un rôle de générateur de croissance et d'emploi mais l'image que l’opinion publique se fait de la poursuite de la libéralisation des échanges se dégrade et il s’impose de traiter les préoccupations des citoyens avec bien plus d’efficacité qu’on ne l’a fait jusqu’à présent: telle est l’une des conclusions tirées lors de la conférence sur le thème «Renforcer la croissance et la compétitivité européennes: un programme commercial volontariste – MAINTENANT!», qui s’est tenue le 26 octobre, à Helsinki.

Pages