International Trade

This page is also available in

International trade is governed by a complex mixture of global rules agreed under World Trade Organization and bilateral and multilateral agreements. The free trade agreements are having a growing impact on citizens' rights. Under the Lisbon Treaty, EU trade policy must be conducted within the framework of the principles and objectives of the Union’s external action, including promotion of the rule of law, human rights and sustainable development.

We believe that this trend should be a guiding principle in EU trade negotiations and in trade relations. The fact that we at the EESC reconcile the positions and views of business, workers, professionals, farmers, consumers and other important stakeholders contributes real added value. We are in a position to efficiently relay the opinions of civil society and interest groups to international policy-makers both during negotiations and in the implementation of trade agreements. We have set up a Follow-up Committee on International trade to ensure that civil society has a say in the shaping of EU trade policy. We are also managing the Domestic Advisory groups set up under the trade and sustainable development chapters of the EU "new generation" trade agreements. These groups, composed of civil society representatives (from inside and outside the EESC) are responsible for identifying trade and sustainable development-related problems in the implementation of a trade agreement.

Displaying 101 - 110 of 147

Pages

Le Comité consultatif (CC) est l'une des 5 institutions prévues dans les accords de partenariat économique UE-CARIFORUM.  Le CC est composé de 40 représentants (25 du côté du Cariforum et 15 du côté européen) des organisations de la société civile représentant les organisations patronales, les syndicats, des organisations économiques et sociales non gouvernementales.

06/11/2017 07/11/2017

La 2e réunion de la plateforme de la société civile UE-Ukraine, prévue par l’accord d’association UE-Ukraine, établi en avril 2015, aura lieu dans les locaux du CESE à Bruxelles le 11 février 2016. Deux rapports par chaque partie seront examinés et adoptés au cours de la réunion — sur la politique énergétique et sur l’état de droit, l’accent étant mis sur la lutte contre la corruption. Une déclaration commune sera adoptée à la fin de la réunion pour être transmise au Conseil d’association UE-Ukraine, le comité d’association et la commission parlementaire d’association et des autres organismes et autorités.

11/02/2016

Après l'entrée en vigueur de l'AECG, la commissaire Malmstrom a déclaré qu'elle entend "ouvrir immédiatement un large débat basé sur une consultation approfondie de toutes les parties prenantes, y compris les États membres de l'UE, les membres du Parlement européen, les membres du Comité économique et social européen et la société civile". Dans ce contexte, la Commission européenne a demandé au CESE d'organiser une discussion sur un document de position qui a été préparé par la Commission européenne sur l'évaluation et les options possibles pour améliorer le fonctionnement des chapitres TSD, qui se concentre sur le fond, les dispositions, les mécanismes institutionnels, la participation de la société civile et le règlement des différends. L'événement a été organisé dans le cadre de ce document de position.

12/07/2017
Audition dans le cadre de l'avis REX/498

Dans le but de recueillir les avis des experts lors de la préparation de cet avis par un large éventail de parties prenantes - organisations de la société civile, groupes de réflexion et institutions européennes - une audition a été organisée dans le CESE sur la proposition législative de la Commission européenne concernant l'établissement d'un cadre pour l'examen des investissements directs étrangers dans l'Union européenne. La proposition vise à permettre aux États membres de l'UE et à la Commission de contrôler les investissements directs étrangers pour des raisons de sécurité ou d'ordre public. Les investissements seront contrôlés s'ils concernent des technologies critiques, des infrastructures critiques, la sécurité d'approvisionnement de produits critiques ou s'ils permettent à l'investisseur de contrôler des informations sensibles ou si l'investisseur est contrôlé par le gouvernement d'un pays tier.

27/02/2018
Un échange interactif sur les initiatives pour une conduite responsable des entreprises dans l'UE

L'objectif de la conférence est de sensibiliser l'ensemble de l'UE sur la manière dont les actions multipartites peuvent stimuler la réalisation des ODD, identifier les facteurs de succès et développer des actions de suivi pour les transposer à l'échelle de l'UE.

Les objectifs spécifiques de la conférence sont:

30/10/2018

Lors de la réunion, le GCI UE va discuter avec un représentant du Parlement européen des progrès réalisés dans les travaux sur le rapport du Parlement européen sur la mise en œuvre de l'ALE UE-Corée. La Commission européenne informera les participants sur l'état d'avancement et les prochaines étapes de l'évaluation ex-post de l'accord ainsi que sur la mise en œuvre du projet conjoint UE-Corée relative à la Convention n° 111 de l'OIT. Le GCI UE débattra de la possibilité d'organiser le prochain Forum de la société civile de l'UE-Corée à Seoul (Corée du Sud).

 

20/06/2017
Audition publique

L’Union européenne est le premier exportateur et importateur mondial d’investissements étrangers directs. Les règles internationales d’investissement et le règlement des différends internationaux en matière d’investissement ont un rôle à jouer pour encourager et retenir les investissements.  C’est la raison pour laquelle il importe que l'UE s’assure que le règlement des différends en matière d’investissements fonctionne efficacement à un niveau international. Nombreux sont actuellement les pays qui ont engagé une réflexion interne sur leurs politiques de protection des investissements et de règlement des différends en la matière.

Le CESE vise dès lors à apporter une contribution opportune à ce débat en cours et très intéressant.

20/02/2018

Au cours de la réunion, les membres du groupe consultatif interne (GCI) de l'UE, composé de représentants des organisations d'employeurs, des syndicats et de divers groupes d'intérêt, ont élu leur président et leurs vice-présidents. Ils ont discuté du mandat du GCI de l'UE, des méthodes de travail, des procédures de compte rendu et de la coopération avec d'autres organisations de la société civile, ainsi que d'un échange de vues sur son règlement intérieur.

10/09/2018

Au cours de la réunion, le groupe du Plan d'action pour le développement de l'Union européenne discutera avec un représentant de la Commission européenne de l'état d'avancement des travaux sur la mise en œuvre du CETA UE-Canada. Le groupe échangera des points de vue avec un représentant de la mission du Canada auprès de l’UE. Un débat sur le programme de travail aura également lieu.

20/06/2019

Pages