Canada et Etats-Unis

This page is also available in:

L’Union, les États-Unis et le Canada partagent les valeurs de démocratie, des droits de l’homme ainsi que de liberté économique et politique, et ont des préoccupations qui se recoupent en matière de politique étrangère et de sécurité. Les États-Unis et le Canada font partie des principaux partenaires commerciaux de l’Union, et sont également des partenaires dans la définition de l’ordre juridique international. Aujourd’hui, les relations transatlantiques évoluent dans un contexte nouveau et sont confrontées à des défis croissants. Nous estimons que la participation de la société civile à cette relation permet de garantir que les relations transatlantiques puissent répondre aux attentes de la population et contribuer effectivement à la définition d’une coopération bénéfique pour toutes les parties.

L’accord économique et commercial global UE-Canada (CETA) et l’accord de partenariat stratégique ont été signés le 30 octobre 2016. Nous veillerons à ce que la société civile soit associée de manière continue à la mise en œuvre de ces accords. Les négociations sur un partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI) entre l’Union et les États-Unis sont actuellement à l’arrêt. Toutefois, les négociations sur le PTCI ont permis de renforcer les liens entre les sociétés civiles de l’Union et des États-Unis, et de définir la position de la société civile sur la forme que devraient prendre les futures relations commerciales entre l’Union et les États-Unis. Il convient de préserver ces accomplissements. Notre comité de suivi des relations transatlantiques a été établi en septembre 2014, avec pour mission de suivre les liens transatlantiques avec la société civile, en entamant un dialogue régulier et des consultations régulières sur les questions relatives aux relations avec les États-Unis et le Canada.

Displaying 1 - 8 of 8
  • Reference number
    39/2022

    Lors de sa session plénière de juillet, le Comité économique et social européen (CESE) a fait valoir que le nouveau Conseil du commerce et des technologies (CCT) pouvait devenir un outil innovant permettant à l’UE et aux États-Unis d’œuvrer conjointement à un monde plus sûr et plus prospère, fondé sur les principes du développement durable et des valeurs démocratiques. Le Conseil est conçu comme un processus participatif et, à ce titre, il doit prouver dans la pratique sa transparence et sa volonté de collaborer avec la société civile et les parties prenantes.

  • The EESC’s Transatlantic Relations Follow-up Committee met to discuss two current and timely topics with the aim of strengthening the EU-US partnership on a global scene, particularly important in the current challenging international context: the state of play of the transatlantic trade policy and the Year of Action between the two Summits for Democracy.

  • Alors que la Chine et la Russie prennent l’offensive, un partenariat transatlantique renouvelé et fiable est la clé de voûte du maintien de l’ordre international et juridique et de la paix. Le Comité économique et social européen (CESE) soutient l’idée d’une alliance des démocraties, en faisant en sorte que la société civile ait voix au chapitre pour défendre conjointement les valeurs et les droits universels.

  • Through increased transatlantic dialogue, the Trade and Technology Council and the upcoming Summit for Democracy, the United States and the European Union have reached out to each other to jointly face global and internal challenges, and build a strong partnership on the basis of common democratic values.

  • Les relations transatlantiques demeurent solides et importantes, malgré une couverture médiatique très négative ces derniers temps. Tant dans l’Union européenne qu’aux États-Unis, les entreprises ont un rôle à jouer pour surmonter les difficultés actuelles. Ensemble, nous pouvons promouvoir efficacement un programme transatlantique positif et contribuer à lutter contre les stéréotypes et la désinformation. Voilà quelques-unes des conclusions du débat tenu avec Mme Susan Danger, présidente de la Chambre de commerce américaine auprès de l’UE, qui a été organisé à l’occasion de la réunion du groupe des employeurs le 11 juillet 2018.

  • Il est indéniable que le commerce joue un rôle de générateur de croissance et d'emploi mais l'image que l’opinion publique se fait de la poursuite de la libéralisation des échanges se dégrade et il s’impose de traiter les préoccupations des citoyens avec bien plus d’efficacité qu’on ne l’a fait jusqu’à présent: telle est l’une des conclusions tirées lors de la conférence sur le thème «Renforcer la croissance et la compétitivité européennes: un programme commercial volontariste – MAINTENANT!», qui s’est tenue le 26 octobre, à Helsinki.

  • Le rôle du commerce en tant que générateur de croissance et d'emplois est indéniable, mais la perception publique de la poursuite de la libéralisation du commerce ne fait qu'empirer et les préoccupations des citoyens doit être traitée beaucoup plus efficacement qu'auparavant. Ce fut l'une des conclusions de la conférence sur le thème "Renforcer la croissance et la compétitivité européenne: à un programme commercial proactif – maintenant!" qui a eu lieu à Helsinki le 26 Octobre. Jacek Krawczyk, Président du Groupe des Employeurs du CESE, a ajouté: «Il est de notre responsabilité de défendre le commerce; nous ne pouvons pas tenir pour acquis que les gens comprennent les avantages du ...

     

  • Alors que les négociations relatives au PTCI ont atteint un point critique, le CESE a publié un nouvel avis intitulé «La position du CESE sur des questions clés spécifiques soulevées dans le cadre des négociations sur le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI)». L’avis d’initiative examine certains aspects essentiels des négociations et expose les principales considérations pour la société civile européenne. Ce nouvel avis évalue dans quelle ...

Displaying 1 - 8 of 8