Union des marchés de capitaux: réexamen à mi-parcours

This page is also available in

Avis du CESE: Union des marchés de capitaux: réexamen à mi-parcours

Points clés:

Le CESE

  • est un partisan résolu de l’union des marchés des capitaux et se montre ambitieux pour ce qui est de sa réalisation. Combinée à l’union bancaire, celle des marchés des capitaux doit contribuer à garantir l’émergence d’une union financière dont la réalisation doit notamment assurer la mise en place de l’Union économique et monétaire;
  • estime absolument nécessaire que l’union des marchés des capitaux se concrétise dans tous les États membres de l’UE;
  • inviter à témoigner la volonté politique, sur le plan européen comme dans les États membres, de déployer tous les efforts requis et créer les conditions appropriées qui sont nécessaires;
  • est résolument favorable à la mise en place d’un mécanisme d’évaluation régulière de la progression de l’union des marchés des capitaux et de sa mise en œuvre dans les États membres, qui s’appuierait sur des mesures d’ordre tant quantitatif que qualitatif et dont les résultats seraient diffusés auprès du public;
  • se dit satisfait de l’actuelle évaluation à mi-parcours, intervenant dans un délai rapide, et préconise qu’à l’avenir, on continue à organiser des exercices similaires sur une base régulière;
  • estime que les prochaines étapes dans la mise en place de l’union des marchés des capitaux devraient se concentrer sur des actions et des mesures permettant d’atteindre la plus grande convergence;
  • estime important de veiller à ce que les fondations d’une union des marchés de capitaux irrévocable et irréversible soient posées le plus rapidement possible;
  • insiste pour que toute l’attention nécessaire soit accordée au financement des PME, pour lesquelles celui d’origine bancaire continue à revêtir une très haute importance;
  • est heureux de constater que l’accent est placé sur le renforcement des investissements durables;
  • se félicite de la place centrale que la surveillance occupera dans les efforts destinés à déployer l’union des marchés des capitaux.