Sous-secteur des services textiles en Europe

This page is also available in

Sous-secteur des services textiles en Europe

Dans le cadre de cet avis une audition (Changes and prospects for the textile services sub-sector in Europe) était organizée le 11 Mai 2011, à Bruxelles.
Cliquez sur "Autres thèmes relatifs" en bas pour voir d'autres avis sur ce sujet.

 

Contenu essentiel de l'avis

Le Comité économique et social européen (CESE) met l'accent sur l'importance de l'industrie des services textiles dans l'Union européenne. Ce secteur, prometteur d'un point de vue économique et technologique, est étroitement lié aux réalités locales sur les plans opérationnel et de l'emploi.

Le CESE invite la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail à lancer une action-pilote visant à établir le profil du secteur du point de vue de la répartition géographique et de la taille des entreprises concernées, ainsi que des conditions de vie et de travail des salariés et de l'importance de l'économie informelle dans ce secteur.

De l'avis du Comité, l'application de normes sociales et environnementales européennes lors de la passation des marchés publics et la mise en œuvre complète et transparente des dispositions en la matière sont indispensables pour un développement sain du secteur.

Le Comité demande que les programmes de travail annuels du septième programme-cadre de RD&T, le programme pluriannuel pour la compétitivité et l'innovation et les Fonds structurels prennent suffisamment en compte les projets d'innovation du secteur, surtout en matière d'efficacité et d'économie des ressources, de logistique intégrée et de traçabilité des produits fournis, notamment à l'aide des applications du système GALILEO.

Le Comité invite les organismes européens de normalisation à élaborer des normes techniques et réglementaires de plus en plus pointues applicables en matière environnementale, sociale et technologique à l'ensemble du secteur, dans le but d'assurer la qualité des produits, procédés et services et d'améliorer les conditions de travail des salariés.

Le Comité attache une grande importance à l'échange de bonnes pratiques ainsi qu'à la mise en place d'organes bilatéraux, qui existent déjà dans différents pays et ont donné de bons résultats au niveau du développement des ressources humaines.

Le CESE met l'accent sur l'importance d'une campagne européenne relative à la sécurité sur le lieu de travail, à la transparence économique, sociale et environnementale de l'industrie des services textiles et aux conditions et perspectives d'emploi dans ce secteur moyennant la mise en œuvre pleine et entière de la Charte des droits fondamentaux, en particulier des droits syndicaux et relatifs aux conventions collectives.

Le Comité recommande au Parlement européen, au Conseil et à la Commission d'élaborer un cadre stratégique pour l'industrie des services textiles, en tirant pleinement parti de la compatibilité entre le développement de ce secteur dans le domaine économique, de la production et de l'emploi et les objectifs de croissance durable définis par les objectifs 20/20/20 pour 2020.