Les défis sociétaux du verdissement des transports maritimes et fluviaux

This page is also available in

Avis du CESE: Les défis sociétaux du verdissement des transports maritimes et fluviaux

Points clés :

  • Le CESE réaffirme son adhésion aux conclusions et recommandations des avis «FuelEU Maritime» et «NAIADES III».
  • Dans ces domaines, «une coopération étroite avec toutes les parties prenantes du pôle maritime et de la chaîne d’approvisionnement est nécessaire pour atteindre cet objectif à terme.»
  • Il en est de même pour le nécessaire «intérêt pour la création de terminaux intermodaux» permettant «le développement du transport par voies navigables dans les villes contribuant à améliorer la qualité de vie».
  • Le CESE considère que le verdissement des transports maritimes et fluviaux doit impérativement prendre en compte la santé et la qualité de vie des populations vivant à proximité des axes de navigation ou des ports.
  • De ce fait, les autorités portuaires, les collectivités territoriales et les acteurs du transport doivent travailler de concert pour repenser les liens entre la ville, les ports et les acteurs du transport.
  • La transition vers le verdissement ne peut s’envisager qu’après la mise en œuvre de formations adéquates à destination des salariés.
  • Ces recommandations sont intégralement partie prenante d’une future valorisation de l’économie bleue.