L'avenir du programme urbain de l'UE

This page is also available in

Avis du CESE: L'avenir du programme urbain de l'UE

Points clés:

 

Le CESE accueille favorablement le programme urbain de l'UE, initiative de la présidence néerlandaise qui influera directement sur la vie quotidienne des 80 % des citoyens de l'Union qui vivront dans des villes et des agglomérations urbaines en 2050.

 

Le CESE souligne:

  • qu'il importe de veiller à ce que, dans le cadre des débats sur ce programme, ainsi que dans sa mise en œuvre, les organisations de la société civile soient des partenaires traités sur un pied d'égalité;
  • que des stratégies locales élaborées par des partenariats locaux, avec une connaissance de la situation locale, constituent la meilleure manière d'intégrer et de mettre en œuvre efficacement les recommandations de l'UE;
  • que les villes ont besoin d'un mécanisme pour dynamiser les citoyens. Seule une communauté sûre d'elle-même et forte sera en mesure de relever les défis qui se présentent. Aussi le CESE propose-t-il de prévoir d'intégrer au programme urbain le nouveau thème de la participation des communautés urbaines et des citoyens;
  • qu'il est essentiel d'associer sur un pied d'égalité l'ensemble des régions de l'UE (tout particulièrement en Europe du sud et de l'est);
  • que le programme urbain de l'UE doit appréhender les relations entre les villes et agglomérations et les zones périurbaines contiguës ou environnantes, qui contribuent à la qualité de la vie urbaine;
  • qu'il ne devra pas contrecarrer ou limiter le développement des zones rurales;
  • qu'il est nécessaire de veiller à ce que des mesures visant à améliorer la situation dans un domaine n'aient pas d'effet négatif sur un autre;
  • qu'il convient aussi de prendre en compte des domaines politiques qui ne relèvent pas de la compétence de l'UE, comme les affaires sociales