Étiquetage des pneumatiques

This page is also available in

Avis du CESE: Étiquetage des pneumatiques

Points clés

  • Le CESE se félicite du nouveau réexamen des performances et de la qualité globales ainsi que de l’étiquetage des pneumatiques utilisés dans l’UE, conformément à ses propres prescriptions.
  • Le CESE convient que l’amélioration de l’étiquetage des pneumatiques fournira aux consommateurs de plus amples informations sur l’efficacité en carburant, la sécurité et le bruit, leur permettant ainsi de prendre des décisions rentables et respectueuses de l’environnement, en toute connaissance de cause. Le CESE se félicite également du renforcement de l’obligation d’afficher l’étiquette dans des situations où les consommateurs ne voient pas le ou les pneumatiques qu’ils envisagent d’acheter.
  • Le CESE reconnaît que la proposition de règlement concourra à renforcer l’efficacité du système d’étiquetage des pneumatiques et à optimiser sa contribution à la modernisation et à la décarbonation du secteur des transports. Le développement, la production et le rechapage de pneumatiques de haute qualité peuvent indirectement contribuer, dans une large mesure, au maintien d’une fabrication européenne à haute valeur ajoutée et, partant, d’emplois de qualité.
  • Le CESE se félicite de l’augmentation du nombre et de l’importance des éléments relatifs à la sécurité parmi les paramètres figurant sur l’étiquette. Une bonne initiative est la proposition relative à l’indication obligatoire, sur l’étiquette, du comportement sur la neige et du tout nouveau logo relatif au verglas, dont l’introduction devrait toutefois être progressive. De même, l’on pourrait encourager à l’avenir l’inclusion d’indications relatives au kilométrage et à l’abrasion. Il y a également lieu de se réjouir de l’introduction future d’un étiquetage des pneumatiques rechapés de classe C3.
  • Les classes de paramètres existantes conviennent pour au moins un cycle de réexamen supplémentaire.
  • Le CESE approuve que la proposition prévoie l’inclusion des pneumatiques dans la base de données sur les produits afin d’améliorer la surveillance du marché et l’information des consommateurs.
  • Il conviendrait de prolonger d’un an le délai de mise en œuvre du règlement afin de permettre une préparation minutieuse.