Delivering on the circular economy action plan

This page is also available in

Avis du CESE: Delivering on the circular economy action plan

Points clés

  • Le CESE se félicite du rapport de la Commission relatif à la mise en œuvre du plan d’action en faveur d’une économie circulaire, et notamment du fait qu’il reconnaisse le rôle essentiel de l’engagement des parties prenantes dans la transition vers une économie circulaire. Le Comité soutient également les projets définis dans les orientations politiques présentées par la présidente de la Commission, Mme von der Leyen, consistant à lancer un pacte vert pour l’Europe (European Green Deal) et à proposer un nouveau plan d’action en faveur de l’économie circulaire axé sur des secteurs spécifiques, comme les textiles et la construction.
  • La plateforme des acteurs européens de l’économie circulaire (PAEEC) a été créée pour réunir la communauté de l’économie circulaire en Europe. Initiative conjointe du Comité et de la Commission européenne, elle a été lancée en 2017 à la suite des recommandations formulées dans l’avis du CESE sur le paquet relatif à l’économie circulaire. Ce partenariat entre institutions a constitué un élément clé de la réussite de la plateforme, et il importe qu’il se poursuive et se développe dans le cadre de tout nouveau plan d’action en faveur de l’économie circulaire, afin de placer les acteurs de la société civile au cœur de la transition. Le CESE a la ferme conviction que la plateforme joue un rôle essentiel pour garantir l’engagement des parties prenantes – rôle qui devrait perdurer et être renforcé à l’avenir.
  • Pour refléter l’importance croissante et le caractère pluridimensionnel de l’économie circulaire, les membres du groupe de coordination qui soutiennent la plateforme devraient, au cours du prochain mandat, inclure d’autres acteurs clés (issus par exemple des secteurs financier et de la jeunesse), aider à élaborer des scénarios d’avenir destinés à renforcer les interconnexions entre les secteurs, se réunir plus régulièrement et devenir des ambassadeurs de la plateforme, y compris dans des enceintes extérieures à la communauté de l’économie circulaire.
  • Le CESE souligne que la transition vers une économie circulaire doit maintenant être menée aux niveaux national, régional et local si l’on veut qu’elle soit inclusive. Il importe que ces activités soient adaptées aux problématiques locales et qu’elles s’appuient sur les atouts locaux. Une approche décentralisée peut être particulièrement utile pour explorer la manière dont l’économie circulaire contribue à la qualité de vie des citoyens. Le CESE recommande la création d’un panel sur la connaissance du citoyen (Citizen Insights Panel), qui contribuerait à évaluer le comportement des citoyens, leurs motivations et les obstacles qu’ils rencontrent dans leur recherche de solutions circulaires.
  • La compréhension et l’engagement des consommateurs sont également essentiels à la réussite de la transition vers une économie circulaire. La création d’un label de l’économie circulaire pourrait accélérer la transition et aider les consommateurs à faire des choix durables, mais elle devrait s’accompagner d’une campagne de communication à l’échelle européenne. Le renforcement des capacités est également un pilier essentiel pour aider les parties prenantes à comprendre la transition de l’UE vers l’économie circulaire, et à y participer activement.