De la déclaration de Cork 2.0 aux actions concrètes

This page is also available in

Avis du CESE: De la déclaration de Cork 2.0 aux actions concrètes

Points clés:

  • Le CESE se félicite de la déclaration de Cork 2.0 et de la conférence, tenue en septembre 2016, qui a permis d’aboutir à celle-ci. Cette déclaration renouvelle le soutien fort apporté à une politique de développement rural à l’échelle de l’Union européenne.
  • Il est évident que les zones rurales de l’Union ne sont pas homogènes et que les conditions diffèrent entre les États membres et en leur sein. Le CESE estime que ces divergences rendent nécessaire de cibler l’utilisation des fonds européens disponibles et d’adopter une approche stratégique dans ce domaine.
  • Le développement rural est une question horizontale qui touche presque tous les domaines politiques. Une politique plus cohérente pour le développement rural et régional s’avère nécessaire, tout comme un budget solide pour les Fonds ESI. Le CESE fait observer que le Fonds ESI qui consent les investissements les plus élevés en matière de développement rural est le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et souligne que la proportion assurée par les autres fonds ESI devrait augmenter.
  • De nombreuses régions de l’UE, notamment dans les régions rurales, souffrent toujours d’un manque de solutions durables pour ce qui concerne les communications par internet. L’accès au haut débit peut être un facteur influençant la mesure dans laquelle les jeunes surtout vont choisir de rester vivre dans leur région, ou de la quitter. L’accès au haut débit est une nécessité pour les entreprises et les entrepreneurs.
  • La production agricole est à la fois un volet indispensable des zones rurales pour répondre à la demande de la société en matière d’alimentation durable et un moteur du développement rural. Le CESE considère dès lors comme naturel que la plus grande partie des fonds du FEADER soit destinée aux activités agricoles.
  • Le CESE souligne que les collectivités régionales et locales des zones rurales qui sont compétentes dans ces matières doivent s’associer activement à la mise en œuvre des engagements internationaux pris au titre des objectifs de développement (ODD) des Nations unies et de la COP 21

Avis précédents pertinents:

Documents et liens pertinents: