Avis du CESE: L'harmonisation des indicateurs de handicap

This page is also available in

Avis du CESE: L'harmonisation des indicateurs de handicap

Points clés

L'adoption d'une feuille de route, qui prévoit l'élaboration d'une série d'indicateurs et d'objectifs quantitatifs devant être atteints par les États membres dans un certain nombre de domaines prioritaires convenus, serait une bonne approche pour aller de l'avant et progresser dans la concrétisation de l'égalité des chances pour les personnes handicapées.

La Commission et les États membres devraient se concentrer sur la constitution d'un ensemble fiable et cohérent d'indicateurs et d'objectifs quantitatifs pour chaque domaine statistique et objectif stratégique identifié, que chaque État membre serait tenu de réaliser dans un temps donné. Le groupe de haut niveau sur le handicap devrait adopter une liste de priorités pour une collecte de données reposant sur la liste ISTAT.

Les États membres doivent continuer à investir leurs efforts dans la collecte de données basées sur des enquêtes qu'il convient de mener régulièrement, par exemple tous les deux ans. L'enquête de l'Union européenne sur les forces de travail doit évaluer les progrès réalisés de manière plus régulière.

La Commission européenne devrait inclure dans les enquêtes Eurostat un module cohérent sur le handicap qui reprend les éléments précités, avec des rapports réguliers pour pouvoir évaluer convenablement les politiques et identifier les priorités.

Il y a lieu d'associer les organisations de handicapés des États membres aux travaux visant à arriver à la série d'indicateurs que l'État membre concerné considère comme prioritaire.