Avis du CESE: Expérimentation sociale en matière d'inclusion

Points clés

La Présidence européenne a demandé au Comité économique et social européen d'élaborer un avis exploratoire sur le thème "Comment l'expérimentation sociale peut-elle servir en Europe à l'élaboration des politiques publiques d'inclusion active".

La notion d'"expérimentation sociale" n'a pas été inscrite d'emblée dans les lignes de forces des politiques communautaires.

Pourtant, des avancées majeures ont été réalisées au cours des années récentes, notamment au bilan remarquable du programme EQUAL, du programme PROGRESS et de "l'évaluation par les pairs".

Le CESE estime par conséquent qu'il y a lieu de continuer à évaluer les résultats et les apports de ces programmes en matière d'inclusion sociale.

Le Comité préconise la constitution d'un dispositif en forme de réseau européen attentif, ayant mission de développer et partager la connaissance de l'existence, la nature, la teneur, les modalités, les enseignements, les résultats des expérimentations accomplies dans les États de l'Union. Ce dispositif devrait associer des intervenants divers: organismes de recherche, partenaires coresponsables de projets (partenaires politiques, économiques, sociaux…). Il importerait que l'Union européenne exerçât un rôle moteur dans la mise en place, l'animation et le développement durable d'un tel réseau. Ce rôle devrait être placé sous l'égide de la Commission. Le CESE, pour sa part, à sa place et dans la mesure de ses moyens, en tant que "pont" avec la "société civile organisée", participerait volontiers à l'entreprise s'il y était convié.